Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2001 → Le bassin versant de l’oued Oum er Rébia en amont de Déchra el Oued (moyen-Atlas) : contribution à l’étude des phénomènes hydro-climatiques

Université de Nice-Sophia Antipolis (2001)

Le bassin versant de l’oued Oum er Rébia en amont de Déchra el Oued (moyen-Atlas) : contribution à l’étude des phénomènes hydro-climatiques

Serbout, Rédouane

Titre : Le bassin versant de l’oued Oum er Rébia en amont de Déchra el Oued (moyen-Atlas) : contribution à l’étude des phénomènes hydro-climatiques

The catchment area of the wadi Oum er Rébia upstream of Déchra el Oued (average Atlas) : contribution to study of the phenomena hydro-climatic

Auteur : Serbout, Rédouane

Université de soutenance : Université de Nice-Sophia Antipolis

Grade : Doctorat Géographie 2001

Résumé
Le bassin étudié représente la partie haute de l’Oum er Rébia. Il est limité à l’aval par la station hydométrique de Déchra El Oued qui draine une superficie de 3403 km2. L’Oued Oum er Rébia, traverse deux structures morphologiques différentes : le Moyen Atlas (plissé et tabulaire) et la bordure sud-est du Plateau Central. La région du Moyen Atlas, avec ses hauts reliefs, et son climat humide à sub-humide, reçoit les précipitations les plus importantes. Elle se caractérise également par ses larges étendues de formations karstiques, qui constituent d’importants réservoirs souterrains et jouent un rôle régulateur pendant la période d’étiage. La bordure sud-est du Plateau Central Marocain se caractérise par un climat semi-aride et des précipitations relativement moins importantes ainsi que par un substratum imperméable. La première partie présente la description des caractéristiques physiques du bassin versant, et le rapport de celles-ci à l’hydrologie. La seconde partie est basée sur l’utilision des données disponibles pour la modélisation de la pluie, de la température ainsi que de l’évapotranspiration qui est l’un des termes climatiques majeurs du bilan. La troisième partie consiste en l’étude du comportement hydrologique et du régime de l’Oum er Rébia et de ses affluents. La variabilité de l’écoulement reste liée à la variabilité et à l’abondance des précipitations, ainsi qu’à l’effet de l’évapotranspiration. Cependant, grâce à un soutien assuré par ses importantes réserves souterraines, l’écoulement de l’Oum er Rébia est moins irrégulier que certains cours d’eau du Maroc.

Mots clés  : Hydrologie - Maroc - Moyen Atlas - Climat - Oum er Rbia

SUDOC - ABES

Page publiée le 2 février 2004, mise à jour le 25 février 2017