Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Inde → Alimentation en eau et assainissement dans le désert du Thar, village de Polur Block (Inde)

2014

Alimentation en eau et assainissement dans le désert du Thar, village de Polur Block (Inde)

Inde

Titre : Alimentation en eau et assainissement dans le désert du Thar, village de Polur Block (Inde)

Pays : Inde

Lieu : Polur

Dates : 2014 : 24 mois

Partenaires : AE Rhin-Meuse Moulins les Metz ; PADEM Metz

Contexte
Le projet sera implanté au nord de la ville de Jodhpur dans les villages de Polur Block, qui enregistrent un important retard de développement, dû à la trop grande rareté de la ressource en eau, la pluviométrie moyenne étant inférieure à 250 mm par an. Les sécheresses fréquentes et l’incapacité des pouvoirs publics et des communautés à capter l’eau de pluie entraînent une détérioration de la qualité des sources d’eaux souterraines, mais aussi de surface. Aujourd’hui, les populations n’ont plus d’accès durable à l’eau ce qui entraîne une nette détérioration des conditions de vie dans cette partie désertique du Rajasthan, notamment en termes de sécurité alimentaire, l’eau n’étant plus assez disponible pour soutenir le maintien d’une agriculture qui pourrait satisfaire les besoins alimentaires des communautés villageoises. La solution est de mettre en place des points d’eau disponibles en surface : des citernes traditionnelles, appelées tankas, qui ont pour fonction de collecter l’eau de pluie. Ces citernes stockent l’eau pour une période variant de 5 à 12 mois en fonction des conditions climatiques plus ou moins favorables selon les années. Les tankas sont enterrées et fermées en permanence à l’aide d’une dalle en pierre ayant un couvercle. En moyenne, 2 familles élargies bénéficient d’une citerne soit 15 personnes ainsi que 10 animaux environ (généralement chèvres, moutons et vaches). Le projet propose de reprendre cette technique traditionnelle. De plus, des latrines seront mises en place auprès des habitations des familles qui n’en possèdent pas. Il s’agit de simples fosses qui se remplissent en une vingtaine d’années et sont ensuite abandonnées. Enfin, pour garantir la réussite du projet et sa prolongation, une vaste campagne de sensibilisation sera effectuée.

Descriptif de l’action
Construction de 22 citernes / tankas (12 en 2014, 10 en 2015) ; Construction de 200 latrines/douches ; Formation et sensibilisation sur la gestion des infrastructures et sur l’hygiène à travers des brochures et livres explicatifs, mais aussi au travers de discussions et lectures lors de l’assemblée du village.
Ce sont les villageois qui réalisent eux-mêmes les travaux et les entretiennent, sous la supervision des autorités locales. Le projet permet ainsi de pérenniser les techniques ancestrales de construction des tankas.

Budget global : 204.850 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 27 août 2016, mise à jour le 16 avril 2018