Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2000 → CARACTERISATION DES PRECIPITATIONS SUR LE POURTOUR DE LA MEDITERRANEE OCCIDENTALE. APPROCHE ISOTOPIQUE ET CHIMIQUE

Université d’Avignon (2000)

CARACTERISATION DES PRECIPITATIONS SUR LE POURTOUR DE LA MEDITERRANEE OCCIDENTALE. APPROCHE ISOTOPIQUE ET CHIMIQUE

CELLE, HELENE

Titre : CARACTERISATION DES PRECIPITATIONS SUR LE POURTOUR DE LA MEDITERRANEE OCCIDENTALE. APPROCHE ISOTOPIQUE ET CHIMIQUE

Auteur : CELLE, HELENE

Université de soutenance : Université d’Avignon

Grade : Doctorat : TERRE. OCEAN. ESPACE : SCIENCES ET TECHNIQUES 2000

Résumé
Cette étude a pour but de caractériser les précipitations en Méditerranée occidentale par une approche isotopique et chimique. Nous avons utilisé trois réseaux de mesures : u.a.p.v. géré par l’Université d’Avignon, b.r.g.m. établi par le Bureau d’études géologiques et minières, g.n.i.p., Global network for isotopes in precipitation. Des analyses en isotopes stables (oxygène-18 et deuterium), en éléments chimiques et en dépôts secs ont été réalisées à trois pas de temps : mensuel, journalier et séquentiel. Nous avons confirmé l’importance respective des mécanismes régissant la composition isotopique et chimique des précipitations. La répartition spatiale des teneurs isotopiques des pluies est en effet dictée par la température dont découlent indirectement les effets de continentalité, d’altitude et les variations saisonnières. Au pas de temps journalier, l’origine et la trajectoire des perturbations influencent la composition isotopique et chimique des précipitations. Au pas de temps séquentiel, les variations isotopiques sont conditionnées par la température de condensation, l’évaporation ou les échanges isotopiques. Les variations chimiques dépendent de la variabilité de l’alimentation locale ou longue distance. Par ailleurs, une typologie des précipitations en Méditerranée occidentale a été réalisée. A l’echelle mensuelle, la droite metéorique locale montre la spécificité de la Méditerranée occidentale avec un excès en deuterium de 14&. Au pas de temps journalier, l’influence de l’origine des précipitations se précise. Les pluies méditerranéennes fournissent de fortes hauteurs de pluie, des teneurs isotopiques plutôt positives (6 1 8o&), et contiennent des éléments chimiques marins et sahariens ; les pluies atlantiques présentent de faibles volumes, un contenu isotopique d’environ 8 1 8o& et des éléments anthropiques polluants. Enfin, un échantillonnage séquentiel a permis d’établir une typologie d’évolution de la composition isotopique en cours d’épisode pluvieux

Mots clés  : PRECIPITATION ATMOSPHERIQUE - ATMOSPHERE MARINE - COMPOSITION CHIMIQUE - COMPOSITION ISOTOPIQUE - MASSE AIR - TRAJECTOIRE - MER MEDITERRANEE OUEST

Présentation SUDOC - ABES

Version intégrale (13,4 Mb)

Page publiée le 2 février 2004, mise à jour le 15 mars 2019