Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2005 → Gestion durable des ressources en eau souterraines côtières modélisation physique et probabiliste. Application à la côte orientale du Cap Bon, Tunisie (CAPBON)

Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique 2005

Gestion durable des ressources en eau souterraines côtières modélisation physique et probabiliste. Application à la côte orientale du Cap Bon, Tunisie (CAPBON)

Eau Souterraine Cotière

Titre : Gestion durable des ressources en eau souterraines côtières modélisation physique et probabiliste. Application à la côte orientale du Cap Bon, Tunisie (CAPBON)

Sustainable groundwater management of coastal irrigated plains - physical and probabilistic modelling - application to the eastern coast of Cape Bon, Tunisia (CAPBON)

Numéro  : 110017

Début/Fin : 01.10.2005 - 30.06.2010

Requérant  : Perrochet Pierre (Centre d’hydrogéologie et de géothermie Université de Neuchâtel)

Partenaires : Institut National Agronomique de Tunisie (INAT), l’Ecole d’Ingénieur de Tunis (ENIT) et le Centre d’ Hydrogéologie de l’Université de Neuchâtel (CHYN).

Présentation
Le but de ce projet est d’analyser la situation actuelle des eaux souterraines et du problème de salinisation des eaux et des sols dans la région du Cap Bon et plus généralement de développer des outils et méthodes permettant d’améliorer la gestion des eaux dans ce type d’ environnement. La démarche employée comportera deux campagnes d’acquisition de données sur le terrain et l’installation d’équipements de suivi en continu de la nappe et de sa salinité le long de deux coupes verticales représentatives de l’aquifère. Ces données seront analysées à l’aide de différents modèles d’écoulement en milieu saturé et non saturé en prenant en compte les effets de densité et les réactions géochimiques de dissolution et précipitation des sels. Du fait de l’incertitude existant sur les paramètres des modèles et leur forçage, un aspect important du projet sera de développer l’application de méthodes stochastiques à ce type d’environnement.
La recherche sera menée par une équipe de chercheurs provenant de trois institutions : l’Institut National Agronomique de Tunisie (INAT), l’Ecole d’Ingénieur de Tunis (ENIT) et le Centre d’ Hydrogéologie de l’Université de Neuchâtel (CHYN). Deux thèses de doctorat seront réalisées par des étudiants tunisiens, l’une essentiellement au CHYN en co-direction entre le CHYN et l’INAT, l’autre essentiellement à l’ENIT en co-direction entre l’ENIT et le CHYN. Le projet sera conduit en étroite collaboration avec les services tunisiens responsables de la gestion des eaux dans le Cap Bon. Le but le plus important du travail est en effet de proposer aux gestionnaires de la ressource des mesures permettant un développement durable de l’activité agricole dans la région. Les services régionaux responsables de la gestion des eaux dans le Cap Bon sont également associés au projet, dont les buts premiers sont l’élaboration de mesures permettant un développement durable de l’activité agricole dans la région.

Mots clés : hydrogéologie, aquifère côtier, salinisation, zone non saturée, traceurs, Gestion durable, Eau, Eau souterraine, Aquifère, Zone, côtière, groundwater salinisation, salt intrusion, solute recycling, variably saturated zone, density driven flow, irrigation, semi arid zone

Financement : 312’706.00 FS

Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique

Page publiée le 2 octobre 2016, mise à jour le 15 juin 2021