Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2014 → Appui aux cantines scolaires dans la région du Sahel au Burkina Faso

2014

Appui aux cantines scolaires dans la région du Sahel au Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Appui aux cantines scolaires dans la région du Sahel au Burkina Faso

Numéro de projet : D000338-001

Pays/Région : Burkina Faso

Secteur : Nutrition de base ; Enseignement primaire

Début-Fin : 2014-04-21 — 2015-12-31

Description
Le projet vise à accroître l’accès à une éducation primaire pour 100 000 filles et garçons par année scolaire dans les écoles primaires de la région du Sahel au Burkina Faso. La région du Sahel est affectée par la malnutrition récurrente qui se traduit par de hauts taux d’abandon scolaire. Cette région rapporte ainsi l’un des plus bas taux de scolarisation primaire au Burkina Faso. Le projet vise à augmenter la fréquentation et la rétention des filles et des garçons à l’école en améliorant leur santé nutritionnelle. Le projet vise aussi à renforcer les capacités de gestion du gouvernement et des enseignants pour permettre une meilleure prise en charge du Programme national de cantines scolaires.
Les principales activités du projet comprennent : i) distribuer des rations alimentaires (deux repas par jour) aux élèves des écoles primaires ciblées dans la région du Sahel (afin d’améliorer la santé nutritionnelle des élèves et leur permettre d’être capables d’assimiler l’enseignement et d’être plus motivés à fréquenter l’école) ; ii) élargir le nombre d’écoles primaires qui participent au programme de cantines scolaires ; iii) développer une stratégie de transfert de responsabilité du programme de cantines scolaires au Ministère de l’Éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) ; iv) renforcer les connaissances techniques du MENA en achats, transport, gestion des stocks, calcul des rations et suivi et évaluation en formant 200 membres du personnel. Ce programme est mis en œuvre conjointement par le Programme alimentaire mondial et le MENA. Résultats escomptés :

Agence d’exécution — Partenaire : PAM - Programme alimentaire mondial

Contribution maximale du MAECD Canada : 10 000 000 $

Présentation (ACDI-CIDA)

Page publiée le 6 mai 2016, mise à jour le 27 mai 2017