Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2013 → Prévention de la sous-nutrition pour la population du sud-ouest de Madagascar

2013

Prévention de la sous-nutrition pour la population du sud-ouest de Madagascar

Madagascar

Direction du Développement de la Coopération (Suisse)

Titre : Prévention de la sous-nutrition pour la population du sud-ouest de Madagascar

La population du sud-ouest de Madagascar connait un taux de pauvreté de 94%, et 65% des ménages vivent en inscurité alimentaire. Ils sont exposés aux menaces récurrentes de sécheresse et d‘invasions acridiennes. Le projet contribue à la prévention de la sous-nutrition chez les enfants de moins de 5 ans en agissant sur ses causes structurelles et conjoncturelles dans 5 communes du district de Betioky Atsimo.

Pays/Région : Madagascar

Durée : 15.12.2013 - 31.12.2016

Contexte : La population du sud-ouest de Madagascar connait un taux de pauvreté de 94%, et 65% des ménages vivent en insécurité alimentaire. Ils sont exposés aux menaces récurrentes de sécheresse et d‘invasions acridiennes.

Objectifs : Le projet contribue à la prévention de la sous-nutrition chez les enfants de moins de 5 ans en agissant sur ses causes structurelles et conjoncturelles dans 5 communes du district de Betioky Atsimo.

Groupes cibles  : Un total de 1000 familles qui répondent à au moins l‘un des critères suivants bénéficieront du paquet complet d’activités et d’un suivi particulier : 1)Femmes enceintes et/ou allaitantes avec un enfant de moins de 24 mois ; 2)Femmes avec un enfant entre 0 et 59 mois malnutri ; 3) Mères adolescentes et cheffes de ménage ; 4)Mères en situation de handicap. 1200 familles dont la dépendance vis-à-vis des plantes sauvages récoltés en période de soudure est la plus forte. Ce groupe pourra inclure des familles identifiées dans le groupe ci-dessus. Ces familles bénéficieront des activités de productions agricoles en plein champs et d‘élevage, et des activités d’accès à l‘eau potable. Cependant, le programme sera inclusif vis-à-vis des ménages des communes : les ouvrages hydrauliques devront améliorer l‘accès à l’eau potable du plus grand nombre ; tout agriculteur et tout éleveur intéressé pourra participer aux activités agricoles de plein-champs et de soutien au petit élevage.

Budget  :
Swiss Budget : CHF 992’000
Budget inclusive project partner  : CHF 2’815’203

Coopération Suisse

Page publiée le 27 mai 2016, mise à jour le 23 mai 2018