Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2013 → Projet d’appui aux filières agricoles – extension (Sénégal)

2013

Projet d’appui aux filières agricoles – extension (Sénégal)

Sénégal

Titre : Projet d’appui aux filières agricoles – extension (Sénégal)

Pays : Sénégal

Durée : 2013 - 2019

Institution initiatrice : International Fund for Agricultural Development (IFAD)
Emprunteur : République du Sénégal
Organisme d’exécution : Ministère de l’agriculture et de l’équipement rural

Zone d’intervention et Groupes cibles
Le projet couvrira : i) le bassin arachidier centre et nord – zone d’intervention actuelle du PAFA – couvrant les régions de Kaolack, Fatick, Kaffrine et Diourbel ; et ii) la région agropastorale de Louga. La zone couverte par le projet s’étend sur 27% du territoire national et regroupe 35% de la population, soit environ 4 500 000 habitants, dont la structure révèle une forte proportion de jeunes de la tranche d’âge de 15 à 25 ans et une prédominance de femmes, soit 52%, voire plus dans les zones à forte tendance migratoire masculine et des jeunes, notamment dans la région de Louga.

Le groupe cible du projet comprendra les petits producteurs agricoles et les petits éleveurs membres des organisations de producteurs (OP) et d’éleveurs, au sein desquelles il veillera à intégrer les ménages les plus vulnérables, les jeunes ainsi que les femmes et leurs organisations. Le projet ciblera également d’autres acteurs économiques, en l’occurrence les microentreprises et les petites entreprises rurales (MPER) de services, prioritairement conduites par les jeunes, en amont et en aval des filières retenues, les opérateurs de marché (OM) et les structures publiques et privées qui fournissent les produits et les services nécessaires au développement de filières ciblées

Objectifs
L’objectif global du projet est de contribuer à l’amélioration durable des moyens d’existence des exploitations familiales du bassin arachidier centre et nord et de la zone sylvopastorale ouest, à travers leur insertion dans des filières rentables et diversifiées. Son objectif spécifique est d’améliorer durablement la sécurité alimentaire et les revenus des petits producteurs (agriculteurs et éleveurs), et de créer des emplois durables et rémunérateurs pour les ruraux, en particulier les jeunes et les femmes. Les principaux résultats attendus sont : i) l’augmentation de la production et l’amélioration de la productivité agricole ; ii) l’accroissement de la valeur de la production additionnelle grâce aux accords contractuels passés entre les OP et les OM ; et iii) l’autonomisation des organisations professionnelles agricoles s’agissant de la fourniture de services sociaux et économiques à leurs membres

Informations financières
Coût total du projet : US$ 50.4 million
Montant du financement FIDA : US$ 34.7 million
Global Environmental Facility : US$ 7.2 million
Contribution de l’emprunteur : 12,7 millions d’USD
Contribution des bénéficiaires : 3 millions d’USD

Présentation : IFAD

President’s report

Page publiée le 3 juillet 2016, mise à jour le 16 mai 2019