Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets < 2000 → Projet de développement rural intégré de M’Bour Louga (Sénégal)

1979

Projet de développement rural intégré de M’Bour Louga (Sénégal)

Sénégal

Titre : Projet de développement rural intégré de M’Bour Louga (Sénégal)

Pays : Sénégal

Durée : 1979 - 1987

Institution initiatrice : International Fund for Agricultural Development (IFAD)

Présentation
Le projet visait à accroître la production agricole, en particulier vivrière, à améliorer les conditions d’existence des paysans pauvres de la région et à stimuler leur participation au processus de développement. Pour ce faire, le projet devait s’appuyer sur le crédit agricole, les investissements à usage collectif, le développement de l’élevage ainsi que la vulgarisation et la formation des agriculteurs.

Pour des raisons d’ordre institutionnel, financier et politique, la mise en oeuvre du projet a cependant été retardée de près de cinq ans. En 1985, le contexte institutionnel et politique était si différent que la conception générale et une partie des objectifs initiaux ont été abandonnés au profit de la mise en oeuvre de cinq programmes annuels d’activités. Ceux-ci visaient : •l’intensification de la production des cultures vivrières pluviales, la fourniture de crédits et de services d’approvisionnement et d’encadrement •la construction de magasins de céréales, l’aménagement de périmètres villageois autour des forage et l’achat de tracteurs •un projet de lutte contre les nématodes

Le remaniement des objectifs initiaux du projet n’a toutefois pas eu l’effet escompté. Selon l’analyse du rapport d’évaluation terminale du projet, le projet, transformé en une série de programmes annuels, a perdu de vue ses objectifs à long et moyen terme. Malgré une nette augmentation de la production et, par conséquent des revenus, le projet n’a eu pratiquement aucun impact durable sur les systèmes production et n’a, par conséquent, pas débouché sur un processus de développement dans la région.

Partenaire (s)  : Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS) ; SODEVA (jusqu’en 1987) ; Groupements de producteurs et groupements d’intérêt économique

Informations financières
Coût total du projet : US$ 25.8 million
Montant du financement FIDA : US$ 7.5 million
Islamic Development Bank : US$ 6.0 million
Contribution de l’emprunteur :
Contribution des bénéficiaires :

Présentation : IFAD

Page publiée le 21 juin 2016, mise à jour le 1er août 2022