Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Développement d’une activité apicole intégrée dans la communauté rurale de Makacolibantang (Sénégal)

2015

Développement d’une activité apicole intégrée dans la communauté rurale de Makacolibantang (Sénégal)

Sénégal

Titre : Développement d’une activité apicole intégrée dans la communauté rurale de Makacolibantang (Sénégal)

De la cueillette du miel à une apiculture tropicale adaptée intégrée

Pays d’action : Sénégal

Date : 2015/2016

Contexte
Dans une zone correspondant à la communauté rurale de Makacolibantang (une centaine de villages totalisant 80 000 habitants sur une surface de 1200km2), zone essentiellement agricole marquée par la pauvreté et l’incapacité des populations à vivre correctement de leur activité agricole, le projet vise à développer une activité apicole familiale moderne adaptée et intégrée.
Dans cette zone, les apiculteurs ne sont pas formés, ni organisés. Il s’agit en fait davantage de "chasseurs de miel" qui sont par ailleurs agriculteurs, maraichers ou artisans. Leur activité est aléatoire et l’impact de leur activité sur le milieu est plutôt négatif avec la destruction des essaims et les feux de brousse provoqués au moment de la cueillette. Avec la formation et le soutien des populations en apiculture (en priorité les chasseurs de miel motivés et impliqués dans la communauté, mais aussi les femmes pour les activités de transformation et de commercialisation), il s’agit de créer une activité nouvelle génératrice de revenus pour les familles concernées. Et de lutter ainsi contre la pauvreté en complément des activités traditionnelles de culture sous pluie (agriculture) et plus récentes de culture d’irrigation (maraichère).

Informations sur le projet
Ce projet d’apiculture va par ailleurs donner encore davantage de sens à la dynamique engagée depuis plus de 10 ans par notre partenaire avec les populations villageoises, dans le développement des activités de maraichage collectif et familial, dans les activités d’horticulture, de reboisement et d’agroforesterie. Il va également contribuer à redonner de la valeur à la terre et à l’environnement d’une façon générale, en raréfiant les feux de brousse, favorisant la pollinisation. Il s’accompagne d’une sensibilisation des populations à la Gestion des ressources Naturelles, sensibilisation commencée il y a 3 ans avec le concours des services de l’Etat.
Le projet mise sur la solidarité, le partage des savoir et des savoir-faire des populations les unes vis à vis des autres, et sur l’effet "boule de neige". A l’instar du projet triennal 2011-2014 en matière de maraichage familial, il s’agit en effet de former des "apiculteurs moniteurs" qui seront capables localement de former les futurs apiculteurs de la zone. Le projet est dit projet apicole intégré, car il s’agit en périphérie de l’activité apicole proprement dite, de mobiliser tous les acteurs locaux de la filière et de "maîtriser" les 2 bouts de la chaine : les artisans seront formés pour construire localement les ruches ainsi que certains équipements, le miel sera transformé sur place pour que les populations profitent de la valeur ajoutée, la commercialisation sera facilitée avec l’acquisition d’un véhicule. Et les apiculteurs seront accompagnés pour coopérer ensemble et mobiliser leurs ressources.

Financement du projet : 32 667€ collectés sur 42 667€ – information du site au 25/05/2016

Agence Micro Projets

Page publiée le 10 juin 2016, mise à jour le 14 avril 2018