Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2015 → Subjectivation par voie d’objectivation de l’eau chez les enfants d’Afrique subsaharienne : développement subjectif des enfants de 4 à 7 ans envisagé sous le rapport à l’eau comme objet social : terrains mauritanien, sénégalais et togolais

Université Toulouse 2 Jean Jaurès (2015)

Subjectivation par voie d’objectivation de l’eau chez les enfants d’Afrique subsaharienne : développement subjectif des enfants de 4 à 7 ans envisagé sous le rapport à l’eau comme objet social : terrains mauritanien, sénégalais et togolais

Aïgba, Sewanou Raymond

Titre : Subjectivation par voie d’objectivation de l’eau chez les enfants d’Afrique subsaharienne : développement subjectif des enfants de 4 à 7 ans envisagé sous le rapport à l’eau comme objet social : terrains mauritanien, sénégalais et togolais

Subjectification by objectification of the African Sub-Saharan children in their relationship with water, localities of Mauritania, Senegal and Togo : subjective development of children 4 to 7 years old envisioned in report to water as a social object

Auteur : Aïgba, Sewanou Raymond

Etablissement de soutenance : Université Toulouse 2 Jean Jaurès.

Grade : Doctorat : Psychologie : Toulouse 2 : 2015

Résumé
Cette thèse, inspirée des travaux sur le développement du jeune enfant en conditions de vie défavorisées (Zaouche Gaudron, 2005), traite de la subjectivation d’enfants d’Afrique subsaharienne dans leurs rapports à l’eau. La subjectivation est ici le procès par lequel les enfants produisent leur singularité subjective dans le rapport aux réalités objectives de leur environnement (Malrieu, 2003). Notre approche revient sur la question, classique en psychologie, de l’activité du sujet sur l’objet. L’alternative des objectivations nous permet de montrer que les objets ne sont pas seulement déterminants pour les sujets mais peuvent, dans et par la médiation sociale, devenir des sujets (Marx, 1867 ; Vygotsky, 1930 ; Wallon, 1945 ; Meyerson, 1948, Sève, 2008). Le processus de subjectivation chez l’enfant ne nous renvoie donc pas directement à l’activité des enfants, mais aux objectivations sociales à partir desquelles, dans leurs rapports aux objets, ils deviennent sujets singuliers. Notre échantillon d’étude est constitué de 68 enfants, âgés de 4 à 7 ans, qui vivent dans les localités rurales de Bogué et de Bakel proches du fleuve entre la Mauritanie et le Sénégal puis à Tomè au Togo près de la rivière Egbi. Notre recherche a été menée à partir d’entretiens semi-directifs à destination des parents ou adultes significatifs, et de planches figuratives destinées aux enfants et permettant, à partir de scènes d’eau, d’en faire l’objectivation en trois phases successives : en situations "naturelle", concertée et rémanente. Nos principaux résultats montrent que lorsque les adultes s’impliquent dans l’objectivation de l’eau, en situation concertée, l’eau devient un objet social dans le rapport auquel les enfants sont davantage en état de réaliser leurs subjectivations. Le rapport à l’eau propice au développement des enfants se révèle alors irréductible à l’effet des déterminations naturelles, c’est-à-dire de leur zone d’habitation. Néanmoins, nos résultats spécifiques, par localités, mettent en évidence des disparités entre celles-ci dans le rapport à l’eau indiquant que l’implication sociale nécessaire à un rapport à l’eau propice au développement des enfants, est encore à construire et à développer en Afrique subsaharienne. Les résultats obtenus permettent de proposer des perspectives de recherche et des pistes d’intervention quant au rapport des enfants aux objets, notamment ceux de première nécessité et en milieux défavorisés.

Mots Clés : Enfants — Psychologie — Afrique noire — Eau — Dans les représentations sociales —Sujet (psychologie) — Objets transitionnels – Subjectivation – Objectivation – Médiation – Développement — Afrique subsaharienne rurale

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 20 octobre 2016, mise à jour le 10 mars 2017