Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Burkina Faso → Enjeux de la simulation pour l’étude des performances énergétiques des bâtiments en Afrique sub-saharienne

Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement Ouagadougou (2015)

Enjeux de la simulation pour l’étude des performances énergétiques des bâtiments en Afrique sub-saharienne

Kaboré, Madi

Titre : Enjeux de la simulation pour l’étude des performances énergétiques des bâtiments en Afrique sub-saharienne

Challenges of simulation for buildings energy performance survey in Sub-Saharan Africa

Auteur : Kaboré, Madi

Etablissement de soutenance : Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement Ouagadougou co tutelle Université Grenoble Alpes

Grade : Doctorat : Génie civil et sciences de l’habitat : Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement : 2015

Résumé
Dans les pays de l’Afrique sub-saharienne, la situation énergétique, le fort taux d’accroissement des aires urbaines, l’inadaptation des techniques de construction et le climat offrent un grand potentiel pour la démarche bioclimatique et la construction durable notamment sur le plan énergétique. Cependant ce potentiel est faiblement exploré. Pour ce faire, cela passe par une bonne connaissance du comportement des bâtiments et par leur adaptation au contexte climatique. Dans le cadre de notre contribution à cette problématique, une étude sur le comportement thermique des bâtiments est initiée grâce à la simulation. En effet la simulation des performances énergétiques du bâtiment devient de plus en plus incontournable dans les processus de conception et d’analyse des bâtiments à travers le monde. Dans ce travail les outils de simulation des performances énergétiques ainsi que les outils d’optimisation sont utilisés pour mener des investigations sur un bâtiment type construit en matériaux conventionnels au Burkina Faso suivant deux principales approches. Dans la première approche le modèle numérique du bâtiment est confronté aux mesures issues de l’expérimentation sur le bâtiment réel. Une méthodologie de calibration basée sur l’analyse de sensibilité et l’optimisation des paramètres a été appliquée pour la comparaison des résultats. Cela a permis de caler le modèle et des études diagnostiques sont réalisées. Dans la seconde approche, des investigations sur des solutions d’amélioration des performances du bâtiment sont réalisées à travers l’application de la simulation dynamique comme outils d’aide à la conception. Les techniques d’interopérabilité et d’optimisation sont utilisées pour implémenter les solutions de refroidissement passif dont les impacts sur le bâtiment étudié sont évalués. Enfin dans ce travail, des techniques d’analyse du bâtiment et des critères de performance sont utilisées pour caractériser et formuler des recommandations sur la conception des bâtiments dans notre contexte climatique.

Mots Clés : Architecture et climat — Modèles mathématiques — Simulation – Calibration — Refroidissement passif — Confort thermique — Conception bioclimatique

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 11 mars 2017