Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Accès et Gestion de l’eau potable et de l’assainissement (AGEPA) Sénégal

Date non précisée

Accès et Gestion de l’eau potable et de l’assainissement (AGEPA) Sénégal

Sénégal

Titre : Accès et Gestion de l’eau potable et de l’assainissement (AGEPA) Sénégal

Pays : Sénégal

Localisation : * Région de Tambacounda, Département de Bakel : Communauté rurale de Gabou, Moudéry ; * Région de Matam, Département de Kanel : Communauté rurale de Aouré, Bokiladji et Orkadiéré

Date : non préciséee

Objectifs
Contribuer à la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) en termes d’accès à l’eau potable et à un système d’assainissement pertinent ; - Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations bénéficiaires des cinq communautés rurales avec un accès durable et une gestion pérenne des services d’eau et d’assainissement

Activités
Ingénierie sociale : mise en place du dispositif de concertation et d’ animation, réalisation des diagnostics socio économiques participatifs dans villages cibles du projet ,réalisations des rapports, conception d’ un SIG, identification de données pertinentes et alimentation de la base de données. - Ingénierie technique : élaboration et lancement des DAO des puits latrines et forages. - Ingénierie expérimentale : réalisation du diagnostic socio foncier, choix des sites potentiels pour les aménagements, restitution et validation, DAO et recrutement d’entreprise de réalisation des ouvrages d’expérimentation. - Mise en place et formation des comités de passation des marchés. - Réalisation des diagnostics techniques des ouvrages hydrauliques dans les 5 CR d’intervention du projet. - Formations et équipement de 25 maçons locaux soit 5 par Communauté rurale. - Appui à la formalisation et à la constitution d’un Groupement d’Intérêt Economique de prestations de services hydraulique.

Résultats
Les 20 villages les plus défavorisés de la zone sont dotés d’ infrastructures adaptées et disposent d’ une alimentation en eau suffisante. - 30l d’ eau par jour et par personne. - 12FMFT sont réalisés et fonctionnels avec un dispositif de gestion et de pérennisation du système. - 7 puits hydrauliques sont réalisés et fonctionnels. - 39 latrines publiques sont construites, fonctionnelles et bien entretenues dans 28 écoles. - 8 structures de santé, et 3 marchés hebdomadaires. - 30 maçons sont équipés et formés en techniques de construction de latrines VIP. - 155 familles sont dotées de latrines familiales adéquates et fonctionnelles dans les cinq communautés rurales. - Au moins trois opérateurs privés en gestion et maintenance des infrastructures hydrauliques officient dans la zone. - Les 20 ASUFORS existantes dans la zones sont formés et assurent correctement leurs missions. - Dans la zone expérimentale , plus de la moitié des puits et forages qui tarissaient sont réapprovisionnés en eau toute l’ année. - Les cinq communautés rurales disposent chacune d’ un PLHA. - Les résultats de l’action sont capitalisés et diffusés. - Une base de données cartographique est implantée dans les services régionaux de l’hydraulique, dans les brigades des puits et forages et dans les Agences Régionales de Développement. Des atlas papier et des posters A0 des infrastructures hydrauliques sont diffusés dans les maisons communautaires au niveau de CR. Un site internet permet une diffusion large de cette information

Partenaires : l’AFVP, les conseillers ruraux de Gabou, Moudéry dans Bakel et Aouré, Bokiladji et Orkadiéré dans Kanel, le GRED(associé), Agence régionales de développement(ARD) de Tamba et Matam(associé), divisions régionales hydrauliques de Matam et Tamba (associé)

Financement  : l’UE, bailleurs principal (74%), AFD (17%), AFVP (6%) et les communautés rurales partenaires (3%)

Groupe de recherches et de réalisations pour le développement rural - GRDR

Page publiée le 30 juillet 2016, mise à jour le 14 avril 2018