Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → The strategic use of private property in a rangelands environment : The political ecology of pastoralist land use dynamics and property rights in Laikipia County, Kenya

McGill University (2015)

The strategic use of private property in a rangelands environment : The political ecology of pastoralist land use dynamics and property rights in Laikipia County, Kenya

Wade, Christopher

Titre : The strategic use of private property in a rangelands environment : The political ecology of pastoralist land use dynamics and property rights in Laikipia County, Kenya

Auteur : Wade, Christopher

Université de soutenance : McGill University

Grade : Master of Arts (MA) 2015

Résumé
Cette thèse explore les effets involontaires de la subdivision des terres dans un environnement de pâturages semi-arides dans le comté de Laikipia, Kenya. Il est argumenté que les rapports de propriété où plusieurs types de propriétés existent côte à côte sont complexes, en particulier lorsque les utilisateurs des terres adjacentes produisent selon des stratégies différentes (par exemple, la production d’élevage mobile vs limites fixes de ranchs privés). Selon cette étude, la propriété privée telle que pratiquer par les pasteurs à Laikipia, représentée par les zones subdivisées occupées et utilisées, ne se conforme pas aux hypothèses largement répandues de la théorie de la propriété privée. Plutôt que de créer des frontières inviolables, l’introduction de la propriété à petite-échelle dans cet environnement a créé des opportunités de débordement des activités par les utilisateurs des terres hors des limites de leur propriété. Souvent, plutôt que d’être substitués, les types de propriétés sont combinés par les utilisateurs des terres. Au lieu de remplacer la propriété commune, la propriété privée est ajouté à un répertoire de types de propriété qui permet un accès flexible aux pâturages par les pasteurs. Dans ce cas, la propriété privée devient le facteur de facilitation afin de perpétuer les arrangements de propriété commune.

Présentation

Version intégrale (3 Mb)

Page publiée le 23 novembre 2016, mise à jour le 7 février 2018