Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2014 → Amélioration de l’accès aux soins de santé vitaux et de la protection des migrants vulnérables à Djibouti ‒ Phase II

2014

Amélioration de l’accès aux soins de santé vitaux et de la protection des migrants vulnérables à Djibouti ‒ Phase II

Djibouti

Titre : Amélioration de l’accès aux soins de santé vitaux et de la protection des migrants vulnérables à Djibouti ‒ Phase II

Pays : Djibouti

Localisation  : Dikhil, Obock et Tadjourah

Code du projet : OSRO/DJI/404/IOM

Durée : 20/11/2014 - 31/05/2015

Présentation
Objectifs : Améliorer l’accès à l’eau pour les deux communautés, migrantes et hôtes, le long des routes migratoires de Dikhil à Obock (incluant Tadjourah) tant pour la consommation humaine qu’animale.
Activités : •Réalisation de cinq puits (deux dans la région de Dikhil, un dans la région de Tadjourah et deux dans la région d’Obock). Pour la réalisation de chaque puits, des activités telles que les suivantes ont été mises en œuvre : la mise en état du corps du puits en construisant les cuvelages, la remontée du cuvelage au-dessus du niveau du terrain naturel, la construction d’une margelle de 3 m de diamètre qui sert aussi de mur de défense du puits, l’équipement du puits avec un escalier pour accéder à la dalle de couverture en béton armé, l’équipement du puits avec une échelle mobile pour accéder au fond, etc. •Formation d’une moyenne de 20 bénéficiaires directs pour chaque puits sur la gestion de l’eau et mise en place d’un comité de l’eau.

Mots clés : DJIBOUTI, EASTERN AFRICA, WATER, TRAINING, SMALL-SCALE FARMING, RESOURCE PARTNERS, IOM,

Bénéficiaires : 2 000 bénéficiaires des communautés hôtes et migrantes.

Partenaires : Le Ministère de l’agriculture à travers la Direction hydraulique rurale et de l’eau.

Financement :IOM

Contribution : USD 42 000

Présentation : FAO

Page publiée le 27 juillet 2016, mise à jour le 27 mai 2017