Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2013 → Renforcement de la résilience des petites exploitations agricoles face aux chocs climatiques au Niger

2013

Renforcement de la résilience des petites exploitations agricoles face aux chocs climatiques au Niger

Niger

Titre : Renforcement de la résilience des petites exploitations agricoles face aux chocs climatiques au Niger

Pays : Niger

Localisation  : Maradi, Tahoua, Tillabéry et Zinder

Code du projet : OSRO/NER/308/UNJ

Durée : 10/10/2013 - 31/05/2015

Présentation
Objectifs : Contribuer à l’accélération de l’atteinte de l’OMD 1 à travers le renforcement de la résilience des petites exploitations agricoles.
Impact : •Réalisation d’un rendement moyen de 652 kg/ha par ménage, l’équivalent d’une couverture alimentaire annuelle pour trois personnes, à travers le système de vente au détail d’intrants pour le maraîchage. •Production de 22 576 tonnes de céréales soit une disponibilité alimentaire pour 97 729 personnes en milieu rural par an. •Production de 3 167 tonnes de produits frais dont 29 tonnes de maïs pour un équivalent céréalier total de 228 tonnes. •Emblavement de 41,21 ha et production de 87,52 tonnes de semences de base de maïs et de niébé. Cette production a permis la réalisation de 5 835 ha en production de semences certifiées R1 en saison humide 2015. •Amélioration de la sécurité alimentaire des populations par l’augmentation de la disponibilité de céréales et de la couverture alimentaire des populations. •Amélioration des systèmes d’exhaure et de distribution de l’eau d’irrigation pour renforcer la production de semences de base de niébé et de maïs. •Renforcement des capacités techniques et organisationnelles des petites exploitations agricoles.

Mots clés : NIGER, WESTERN AFRICA, CROP PRODUCTION, IRRIGATION, FOOD SECURITY, RESOURCE PARTNERS, UNDP,

Bénéficiaires : 35 072 petites exploitations familiales agropastorales soit 244 594 bénéficiaires directs.

Partenaires : Les services techniques de l’Etat relevant des Ministères de l’agriculture et de l’élevage des régions identifiées, les fédérations des organisations paysannes de ces régions et les organisations non gouvernementales.

Financement : Pooled Fund
Contribution : USD 2 000 000

Présentation : FAO

Page publiée le 20 août 2016, mise à jour le 16 mai 2019