Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2013 → Préparation et renforcement des moyens d’existence des ménages vulnérables face aux risques de catastrophes au Niger, Sénégal et Tchad

2013

Préparation et renforcement des moyens d’existence des ménages vulnérables face aux risques de catastrophes au Niger, Sénégal et Tchad

Afrique

Titre : Préparation et renforcement des moyens d’existence des ménages vulnérables face aux risques de catastrophes au Niger, Sénégal et Tchad

Pays /Région : Afrique

Localisation  : Niger, Tchad et Sénégal

Code du projet : OSRO/RAF/312/BEL

Durée : 01/08/2013 - 31/12/2014

Présentation
Objectifs : Contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages vulnérables au Niger, au Sénégal et au Tchad par une meilleure anticipation et préparation aux crises.
Impact :
Niger : •Les capacités d’adaptation au changement climatique et de GRC des bénéficiaires ont été renforcées. •Les capacités des membres des SCAP-RU ont été renforcées. Il sont maintenant mieux outillés pour alerter à temps les parties prenantes et envisager les mesures de mitigation. •La prise de conscience des communautés face au changement climatique a été améliorée, apportant des outils d’analyse de la situation et renforçant les voies de communication et de prévention des risques agro-climatiques.
Sénégal : •127,33 tonnes de légumes ont été produites dont 76,4 tonnes (60 pour cent) destinées à l’autoconsommation qui contribue à la diversification du régime alimentaire des ménages bénéficiaires ; le surplus commercialisable de 51 tonnes correspondait à une valeur de 37 626 666 FCFA (72 253 USD), soit un revenu d’un peu moins de 17 000 FCFA (34 USD) par bénéficiaire. •24,5 tonnes de riz ont été produites sur les 16,75 ha aménagés. •Les connaissances et savoir-faire des femmes bénéficiaires, des organisations de producteurs et des organisations institutionnelles sur la GRC ont été améliorés.
Tchad : •Les capacités de GRC de 150 leaders communautaires y compris les présidents/représentants de groupements maraîchers et des unions agricoles, ainsi que celles de 39 cadres de l’administration décentralisée de la région du Kanem et 32 cadres au niveau national ont été renforcées. •L’accès aux aliments-bétail a été amélioré pour 2 754 ménages, permettant une amélioration de la production laitière des petits ruminants ainsi qu’une production de viande, et par conséquent, la situation alimentaire et nutritionnelle des ménages concernés.

Mots clés : NIGER, SENEGAL, CHAD, AFRICA, REGIONAL PROGRAMMES, VULNERABLE COMMUNITIES, FOOD SECURITY, RESOURCE PARTNERS, BELGIUM,

Bénéficiaires : 7 200 ménages (50 400 personnes) au Niger ; 130 personnes (bénéficiaires de la formation) et 3 021 ménages (30 210 personnes) au Sénégal ; 221 personnes (leaders communautaires, responsables de services techniques étatiques, etc.) et 2 754 ménages (13 770 personnes) dans 34 villages au Tchad.

Partenaires : Les organisations non gouvernementales (ONG). L’Institut national de pédologie et le Programme d’appui à la petite irrigation locale au Niger ; le Ministère de l’agriculture et de l’équipement rural au Sénégal ; et le Ministère de l’intérieur et de la sécurité publique au Tchad.

Financement : Belgique

Contribution : USD 1 221 167

Présentation FAO

Page publiée le 7 août 2016, mise à jour le 7 mai 2018