Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2011 → Irrigation et information climatique au Burkina Faso (CARA)

Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI) 2011

Irrigation et information climatique au Burkina Faso (CARA)

Irrigation Climat

Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI)

Titre : Irrigation et information climatique au Burkina Faso (CARA)

Pays /Région : Burkina Faso

Projet N° : 106549

Dates : début : 31 mars 2011 Durée : 36 mois

Contexte
Depuis les années 1970, le Sahel affiche un important déclin dans les précipitations et une variabilité accrue de l’avènement de la saison des pluies (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, 2007). Par conséquent, les agriculteurs peinent à planifier leurs cultures et à gérer l’irrigation pour la production alimentaire. Au Burkina Faso, nombre d’agriculteurs ont choisi de recourir à un mélange de techniques agricoles traditionnelles et modernes. Bien que ces techniques les aident à limiter les répercussions de la variabilité du climat, des améliorations continues sont nécessaires pour répondre à la demande croissante en aliments dans un contexte d’incertitude face à la disponibilité de l’eau.

Présentation
Ce projet, qui s’inscrit dans l’initiative Centres africains de recherche sur l’adaptation (CARA) soutenue par le CRDI, vise à réduire la vulnérabilité des agriculteurs en améliorant la sécurité alimentaire au regard des changements climatiques. Les chercheurs évalueront la vulnérabilité des agriculteurs aux changements climatiques de même que les stratégies d’adaptation actuellement en oeuvre. À la lumière de ces évaluations, ils élaboreront des techniques agricoles adaptées au contexte local et visant à réduire les impacts des changements climatiques, qu’ils mettront à l’essai sur deux sites au Burkina Faso. Situés respectivement dans la province du Yatenga et dans la province du Bam (dans la ville de Kongoussi), les deux sites présentent les mêmes caractéristiques géographiques et hydrologiques, une insécurité alimentaire modérée ainsi que d’intenses périodes de sécheresse. Les activités parallèles comprendront des ateliers de sensibilisation à l’intention des agriculteurs, des bourses de recherche, ainsi qu’un programme d’enseignement remanié destiné aux étudiants de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE).

Chargé(e) de projet : Hamma Yacouba Institut international d’Ingenierie de l’Eau et de l’Environnement (Burkina Faso)

Financement total : CAD$ 1,275,700

Présentation : IDRC/CRDI (Canada)

Page publiée le 4 octobre 2016, mise à jour le 11 novembre 2017