Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2013 → Projet d’amélioration de la gouvernance des ressources naturelles dans la Commune de Sokone au Sénégal

2013

Projet d’amélioration de la gouvernance des ressources naturelles dans la Commune de Sokone au Sénégal

Sénégal

Programme Régional de Gestion Durable des Terres et d’adaptation aux changements climatiques au Sahel et en Afrique de l’Ouest

Titre : Projet d’amélioration de la gouvernance des ressources naturelles dans la Commune de Sokone au Sénégal

Pays /Région : Sénégal

Localisation : Commune de Sokone, département de Foundiougne, région de Fatick (Sénégal)

Durée : Décembre 2013 à novembre 2014

Présentation

Objectif : La présente initiative vise à intervenir pour améliorer les conditions socio-environnementales dans la Commune de Sokone en renforçant la gouvernance des acteurs locaux en matière des ressources naturelles. En particulier, le projet interviendra pour favoriser la gestion durable des espaces naturels fragiles à travers le renforcement de capacités de la Commune de Sokone et l’implication des autres sujets actifs sur le territoire pour une majeure efficacité des pratiques locales de gestion de ces ressources.

Activités : Renforcement de la pépinière communale de Sokone - Equipement des écoles de la Commune d’une mini pépinière « chantiers écoles » - Plantation au niveau des écoles et autres places publiques des quartiers et villages - Mise en œuvre d’actions de lutte contre l’érosion côtière : plantation de 8 hectares de palétuviers dans la mangrove - Reboisement de 8 hectares avec des acacias ou le prosopis - Par rapport au Résultat 3 : - A3.1 Réalisation de deux actions pilotes de gestion environnemental complémentaire avec l’implication des acteurs de la société civile, notamment les groupements féminins, dans la protection et valorisation socio-économique des ressources naturelles.

Impacts : Renforcement de la gouvernance des ressources naturelles par les acteurs locaux - Conservation de la biodiversité (forêts classées, mangroves, rôneraies, etc.) - Augmentation des rendements et lutte contre l’insécurité alimentaire.

Financements : Fond Français pour l’Environnement Mondial : 97110 € soit 63699984 CFA ; Collectivités territoriales : 12379 € soit 8120000 CFA

SysCartoPRGDT.

Page publiée le 8 août 2016, mise à jour le 16 mai 2019