Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2011 → Appui au renforcement des bases de la sécurité alimentaire à travers le renforcement de la filière semencière au niveau des communautés rurales affectées par les chocs climatiques au Burkina Faso

2011

Appui au renforcement des bases de la sécurité alimentaire à travers le renforcement de la filière semencière au niveau des communautés rurales affectées par les chocs climatiques au Burkina Faso

Burkina Faso

Pays /Région : Burkina Faso

Localisation  : les 13 régions du pays

Code du projet : OSRO/BKF/101/EC

Durée : 10/12/2011 - 09/03/2014

Présentation

Objectifs : Contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire des populations affectées par les chocs climatiques à travers l’amélioration de la qualité des semences et de leur disponibilité.

Activités : Formation de 1 984 producteurs semenciers en techniques de gestion d’entreprise, tenue de 13 ateliers régionaux en stratégie de communication (358 personnes dont 35 femmes) ; formation de 90 inspecteurs auxiliaires des semences certifiées, acquisition et fourniture d’équipements post récolte. •100 champs de démonstration de semences certifiées suivis de trois visites commentées auxquelles ont participé 8 059 producteurs. •Élaboration du contrat plan et production de 55 tonnes de semences de base. •Distribution de 243 tonnes d’engrais, de 21,5 tonnes de semences de base et de 587 litres de produits phytosanitaires à 1 502 producteurs semenciers, dont 290 femmes. •Construction et équipement de 23 boutiques d’intrants dotées de kit de démarrage (engrais, semences, pesticides) ainsi que de petit équipement agricole ; des appuis en semences certifiées vivrières et autres intrants à près de 35 000 ménages vulnérables. •Appui financier pour la mise en place des activités du Comité national des semences.

Mots clés : BURKINA FASO, WESTERN AFRICA, RESOURCE PARTNERS, EUROPEAN UNION

Bénéficiaires : Les producteurs de semences, les acteurs du secteur semencier, l’INERA, 44 530 ménages, outre les bénéficiaires des boutiques d’intrants et des équipements post récoltes.

Partenaires : Le Ministère de l’agriculture et ses Directions générale et régionales, l’Institut national de l’environnement et de la recherche agricole (INERA), l’Union nationale des producteurs semenciers du Burkina Faso (UNPSB), la société civile et des organisations non gouvernementales.

Financement : European Union

Contribution : USD 6 574 546

Lien vers le site de la FAO

Page publiée le 30 juillet 2016