Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2012 → Renforcement de la capacité de résilience des populations vulnérables affectées par les crises récurrentes et les catastrophes au Niger

2012

Renforcement de la capacité de résilience des populations vulnérables affectées par les crises récurrentes et les catastrophes au Niger

Niger

Titre : Renforcement de la capacité de résilience des populations vulnérables affectées par les crises récurrentes et les catastrophes au Niger

Pays /Région : Niger

Localisation  : Dosso, Niamey, Tahoua, Tillabéry et Zinder.

Code du projet : OSRO/NER/207/UNJ

Durée : 29/11/2012 - 31/12/2013

Présentation

Objectifs : Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables.

Activités : •56,16 tonnes de semences de riz ont été distribuées à 7 437 exploitants sinistrés membres des coopératives bénéficiaires ; •1 750 sacs de riz paddy ont été distribués à 17 groupements féminins totalisant 875 femmes victimes ; •distribution de kits composés de 50 g de semences maraîchères (carotte, chou, laitue, oignon et tomate), 20 kg de semences de pomme de terre et 5 kg de semences de maïs à 20 000 ménages (140 000 bénéficiaires dont 70 840 femmes) ; •11 sites maraîchers d’une superficie de 28 ha du département de Dungass ont été aménagés à travers la construction de 83 puits équipés, 75 bassins et la mise en place de 7 800 mètres linéaires de clôture grillagée ; •9 312 caprins et ovins ont été distribués à 1 701 petit éleveurs très vulnérables ; et •17 000 blocs multi nutritionnels ont été produits grâce aux broyeurs distribués, dont 9 350 donnés aux femmes pratiquant l’embouche aux animaux chargés de la corvée d’eau et aux éleveurs à Gangara.

Mots clés : NIGER, WESTERN AFRICA, RESILIENCE, RESOURCE PARTNERS, UNDP

Bénéficiaires : 29 312 ménages vulnérables (205 184 personnes dont 103 825 femmes) et 1 701 petits éleveurs très vulnérables.

Partenaires : Les services techniques du Ministère de l’agriculture et de l’élevage ; •le Dispositif national de prévention et de gestion des catastrophes et crises alimentaires ; •les organisations non gouvernementales partenaires ; et •les organisations de producteurs.

Financement : UNDP
Contribution : USD 1 550 000

Présentation : FAO

Page publiée le 31 juillet 2016, mise à jour le 22 mai 2019