Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2015 → Risques, vulnérabilité et micro-assurance récolte au Burkina Faso : stratégies des unités de production face à un nouvel outil d’atténuation des impacts des risques climatiques

Institut des Régions chaudes (IRC) SupAgro Montpellier 2015

Risques, vulnérabilité et micro-assurance récolte au Burkina Faso : stratégies des unités de production face à un nouvel outil d’atténuation des impacts des risques climatiques

Bassena Diedhiou Wadji

Titre : Risques, vulnérabilité et micro-assurance récolte au Burkina Faso : stratégies des unités de production face à un nouvel outil d’atténuation des impacts des risques climatiques

Auteur : Bassena Diedhiou Wadji

Etablissement de soutenance : Institut des Régions chaudes (IRC) SupAgro Montpellier

Diplôme : Master en Sciences et Technologies Agronomie et AgroAlimentaire, Spécialisation Systèmes Agraires Tropicaux (SAT- MOQUAS) 2015

Résumé
La sécheresse constitue la première catastrophe naturelle dans les pays sahéliens. L’Agriculture, qui occupe environ 70% des populations est le secteur le plus concerné, exposant ainsi les agriculteurs à des situations d’insécurité alimentaire et financières. Plusieurs mesures ont été développées par différents acteurs. L’assurance indicielle en est une. Développé au Burkina depuis 2011 par PlaNet Guarantee sous le nom d’Assurance Récolte Sahel, cet outil novateur ne s’insère pas dans les stratégies anti-risque et enregistre de faibles taux d’adhésion. En effet, ce produit d’assurance fait face à des méthodes de gestion traditionnelles adaptées aux conditions socio-économiques des agriculteurs. Par ailleurs, les agriculteurs, mise à part les contraintes agricoles, font face à des contraintes financières pour répondre à des besoins familiaux (santé, scolarisation…). Si certains adhérents considèrent ce produit d’assurance comme une stratégie de gestion des risques de sécheresse, d’autres l’utilisent comme un moyen d’accès au crédit. Les primes d’assurance, pour la très grande majorité des agriculteurs, sont financées à travers le crédit

Sujet : Assurance récolte ; Changement climatique ; Gestion du risque ; Structure de production ; Microfinance/crédit ; Aide à la décision ; Burkina Faso

Présentation

Page publiée le 10 novembre 2016, mise à jour le 15 novembre 2017