Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2015 → Rôle du drainage dans un contexte de reconversion en irrigation localisée. Etat de connaissance, des pratiques et perception des agriculteurs dans la plaine du Gharb, Maroc

Institut des Régions chaudes (IRC) SupAgro Montpellier 2015

Rôle du drainage dans un contexte de reconversion en irrigation localisée. Etat de connaissance, des pratiques et perception des agriculteurs dans la plaine du Gharb, Maroc

Djebbi Hayet

Titre : Rôle du drainage dans un contexte de reconversion en irrigation localisée. Etat de connaissance, des pratiques et perception des agriculteurs dans la plaine du Gharb, Maroc

Auteur : Djebbi Hayet

Etablissement de soutenance : Institut des Régions chaudes (IRC) SupAgro Montpellier

Diplôme : Master en Sciences et Technologies Agronomie et AgroAlimentaire, spécialisation Systèmes Agraires Tropicaux (SAT- RESAD) 2015

Sujet : Culture irriguée ; Drainage ; Irrigation ; Salinité ; Évaluation de l’impact ; Agriculteur : Maroc – Gharb

Résumé
Le périmètre du Gharb est l’un des plus grands périmètres du Maroc à avoir connu une réelle dynamique en ce qui concerne le passage vers l’irrigation localisée. En même temps, le périmètre est particulièrement concerné par des problèmes d’engorgement du sol, d’excès d’eau hivernal et l’émergence de problème de salinité à cause de ses sols argileux, son relief plat, sa nappe souvent superficielle et la nature de son régime pluvieux de forte intensité. Ce présent travail a pour objectif d’analyser les perceptions des agriculteurs et les différentes stratégies individuelles de gestion de la salinité dans la plaine du Gharb. De plus, l’évaluation de leurs perceptions sur le drainage agricole et son impact sur la qualité des sols et des eaux sera discutée. La recherche vise principalement une revue de la littérature sur les techniques traditionnelles ou non conventionnelles des pratiques d’irrigation et de drainage, pour tirer parti des pratiques alternatives, des échecs d’absence ou de conception mal adaptée de drainage. L’investigation sur terrain a été réalisée entre le 20 Juillet et le 9 Septembre 2015 et a été basée sur des enquêtes, des méthodes de recherche participative (focus group) et des prélèvements de salinité au niveau des cours d’eau principaux de la zone d’étude. Les résultats montrent que, les agriculteurs ont conscience de l’existence de la salinité et ils la considèrent comme un problème pour la durabilité de leur agriculture. Toutefois, la gestion de la salinité est tributaire des moyens techniques et économiques de chaque exploitant. L’importance du drainage pour les agriculteurs est réduite à son rôle d’élimination des eaux excédentaires et il s’avère nécessaire de repenser le réseau de drainage pour assurer un bon fonctionnement du système afin de remédier au problème de salinité surtout après l’introduction du système goutte à goutte

Présentation

Page publiée le 10 novembre 2016, mise à jour le 15 novembre 2017