Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2015 → Diagnostic de la situation socio-économique des ménages agricoles : cas du périmètre irrigué de Bagré (Burkina Faso)

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (IAMM-CIHEAM) 2015

Diagnostic de la situation socio-économique des ménages agricoles : cas du périmètre irrigué de Bagré (Burkina Faso)

Tapsoba A.

Titre : Diagnostic de la situation socio-économique des ménages agricoles : cas du périmètre irrigué de Bagré (Burkina Faso)

Assessment of the socioeconomic situation of farming households : the case of the Bagré irrigated perimeter in Burkina Faso

Auteur : Tapsoba A.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (IAMM-CIHEAM)

Diplôme : Mémoire (Master of Science) 2015

Résumé
L’objectif de cette étude est de réaliser un diagnostic socio-économique de la situation des ménages agricoles vivant à Bagré en s’intéressant à leur niveau de revenu, sa variabilité et ses sources ainsi qu’à leur niveau de sécurité alimentaire et de vulnérabilité. Pour ce faire, l’approche par les moyens d’existence a servi de cadre d’analyse pour la caractérisation socio-économique des populations. Les ménages ont été regroupés en cinq catégories à travers une typologie à dire d’experts. La sécurité alimentaire de chaque ménage type a été approchée par le niveau de revenu annuel une fois réintégrée l’autoconsommation au prix du marché et par le niveau de consommation de céréales définie par la norme CILSS. Une analyse de la vulnérabilité des ménages face aux chocs exogènes qui touchent leurs moyens d’existence a ensuite été réalisée. Les résultats montrent que parmi les cinq types, seuls les ménages pauvres sont en dessous du seuil de pauvreté monétaire et du seuil de pauvreté céréalière à cause de la faiblesse de leurs ressources productives et des opportunités hors ferme. Les ménages pauvres, moyens et aisés sont vulnérables à la pauvreté et à l’insécurité alimentaire en cas de choc touchant le prix et les rendements du riz. En revanche, les ménages agro-investisseurs et pluviaux sont moins vulnérables à ce type de chocs. L’accès aux ressources foncières et aux opportunités hors ferme sont plus que nécessaires pour améliorer la situation des ménages types et pour faire face à leurs besoins

Mots-clés : DIAGNOSTIC ; MENAGE AGRICOLE ; CLASSIFICATION ; REVENU DES MENAGES ; SECURITE ALIMENTAIRE ; NIVEAU DE VIE ; BURKINA FASO

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Version intégrale

Page publiée le 9 novembre 2016, mise à jour le 5 décembre 2017