Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2015 → Amélioration de la résilience aux répercussions des changements climatiques sur les ressources en eau dans le corridor du bétail en Ouganda

Centre de Recherches pour le développement International (CRDI) 2015

Amélioration de la résilience aux répercussions des changements climatiques sur les ressources en eau dans le corridor du bétail en Ouganda

Changements climatiques - Corridor bétail

Titre : Amélioration de la résilience aux répercussions des changements climatiques sur les ressources en eau dans le corridor du bétail en Ouganda

Pays /Région : Ouganda

Projet N° : 107953

Dates : début : 11 octobre 2015 // butoir : 11 octobre 2017

Présentation
Le corridor du bétail couvre environ 40 % de la surface terrestre de l’Ouganda et constitue l’un des écosystèmes les plus fragiles du pays. Il est particulièrement vulnérable aux changements climatiques. Ce projet fournira de l’information pertinente aux éleveurs, pour les aider à faire face à la sécheresse et à d’autres contraintes climatiques.
Ce projet s’appuie sur des recherches antérieures, qui ont étudié la manière dont on peut utiliser les technologies de l’information et de la communication (TIC) pour aider les collectivités à gérer les contraintes liées à l’eau. Il a expérimenté l’intérêt d’échanger des prévisions saisonnières, des messages d’alerte précoces et des options d’adaptation par voie électronique avec les agriculteurs de quatre districts pilotes. Les régions sélectionnées présentaient diverses conditions agroécologiques et des zones de gestion de l’eau.
Selon l’étude, jusqu’à 93 % des agriculteurs estiment que les mesures prises en fonction de l’information reçue ont effectivement permis de réduire les risques et d’accroître la productivité agricole. Alors que les pertes et dommages causés aux récoltes par la sécheresse dans d’autres districts situés le long du corridor du bétail s’élevaient à 799 CAD par foyer et en une année (2013), les pertes et dommages enregistrés dans les districts concernés par le projet d’intervention ont été réduits de 67 % (entre 226 et 325 CAD par foyer la même année).
L’étude a prouvé que le recours aux TIC peut réduire les pertes et dommages aux récoltes. Toutefois, un certain nombre de problèmes et de questions de recherche subsiste. Dans le cadre de ce projet, les chercheurs élaboreront et évalueront un système, qui fournira des renseignements et alertera les agriculteurs. Ce système sera durable et évolutif. Ce travail appuiera les efforts du ministère ougandais de l’Eau et de l’Environnement, qui veut améliorer la capacité des personnes et des collectivités à s’adapter aux dangers climatiques.
Il est important d’éclairer la réponse à long terme des collectivités agro-pastorales aux changements et variations climatiques sur une plus longue période. Ce projet abordera les questions de recherche suivantes : * Quels sont les avantages à plus long terme de la communication de renseignements sur l’adaptation par l’intermédiaire des TIC ? * Quel soutien est nécessaire (technique, financier et institutionnel) pour maintenir et étendre le système d’information sur l’adaptation aux changements climatiques ? * Quel rôle le secteur privé peut-il jouer ?
Les résultats seront utilisés pour orienter les mesures d’adaptation et éclairer les processus politiques sur le rôle et la capacité des TIC à améliorer la capacité d’adaptation des collectivités aux problèmes d’eau attribuables au climat.

Coresponsables de projet : Berhane Gebru / Edison Mworozi Uganda Chartered Healthnet

Financement total : CAD$ 315,800

Présentation : IDRC/CRDI (Canada)

Page publiée le 5 septembre 2016, mise à jour le 13 octobre 2017