Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2003 → Dynamique sédimentaire et morphogénèse actuelle du littoral d’El Jadida (Maroc)

Université de Provence (Aix-en-Provence) (2003)

Dynamique sédimentaire et morphogénèse actuelle du littoral d’El Jadida (Maroc)

Chaibi, Mohamed

Titre : Dynamique sédimentaire et morphogénèse actuelle du littoral d’El Jadida (Maroc)

Sedimentary dynamic and present morphogenesis of the littoral of El Jadida (Morocco)

Auteur : Chaibi, Mohamed

Université de soutenance : Université de Provence

Grade : Doctorat : Géographie et Aménagement (Aix Marseille 1) 2003

Résumé
L’objectif de cette étude était de comprendre les mécanismes de morphogénèse littorale actuelle et de proposer un premier bilan sédimentaire du littoral d’El Jadida. Nous avons déployé dans ce travail une série de méthodes pour comprendre le fonctionnement morpho-sédimentaire de la baie d’El Jadida. Chacune de ces méthodes renseigne des échelles de temps et des processus différents. Les résultats de mesures sur les différents processus morpho-dynamiques, aboutissant à des bilans à plusieurs échelles temporelles et à une tentative de modélisation. Le transport éolien, évalué par piégeage, montre la co-existence de mouvements cross-shore lors de coups de vents de mer et longshore lors de vents sub-parallèles à la côte. La dynamique sédimentaire sur l’estran a été mesurée à partir de plusieurs méthodes d’approche. L’application du "modèle" de Gao et Collins souligne cependant la prédominance nette des transports sédimentaires vers le large. La circulation sédimentaire est liée aux houles déférentes et à la marée. La mise en évidence du sens de la dérive littorale par la méthode de McLaren donne des résultats contradictoire avec les résultats obtenus par l’étude morphologique et volumétrique des profils de plage. Le budget sédimentaire de la baie d’El Jadida est faiblement négatif (-18610 m3) confirmant l’existence de pertes vers le large, qui contribuent à l’alimentation des fonds marins proches. Cette quasi stabilité est confirmée par la photo-interprétation entre 1988 et 1997.

Mots clés  : Littoral - Morphogenèse - Maroc - El Jadida (Maroc) - Thèses

Présentation (SUDOC - ABES)

Page publiée le 4 février 2004, mise à jour le 20 janvier 2017