Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Sénégal → Caractérisation hydrochimique de la bande centrale salée de la nappe profonde du Maastrichtien dans la zone Nord du Bassin arachidier

Université Cheikh Anta Diop (UCAD) 2013

Caractérisation hydrochimique de la bande centrale salée de la nappe profonde du Maastrichtien dans la zone Nord du Bassin arachidier

NDIAYE, Amy

Titre : Caractérisation hydrochimique de la bande centrale salée de la nappe profonde du Maastrichtien dans la zone Nord du Bassin arachidier

Auteur : NDIAYE, Amy

Université de soutenance : Université Cheikh Anta Diop (UCAD)

Grade : Master de Géosciences 2013

Présentation
La nappe profonde du maastrichtien couvre les 4/5 ième du territoire sénégalais sur une superficie de 160 000 km 2 . Elle constitue une réserve importante pour les besoins en eau de la population . Cependant, au centre du pays une large bande salée orientée N - S suivant l’axe Louga - Kaolack présente une eau de qualité médiocre voire mauvaise avec des valeur s de TDS dépassant largement la limite admise pour l’alimentation en eau potable (15 00mg/l) . C’est ainsi que cette présente étude a pour ambition de caractériser l’ hydrochimie de cette bande salée dans la zone Nord du bassin arachidier ( Louga, Diourbel et Thiès ). Elle a pour objectifs spécifiques la détermination : * de l’évolution spatiale des paramètres chimiques ; * des différents types de famille d’eau ; * des processus géochimiques. Les données utilisées dans cette étude proviennent de la base de données de la DG PRE. L ’interprétation de ces dernières révèle ce qui suit :* La présence d’une bande salée sur l’axe N - S (Louga - Kébémer - Diourbel - Mbacké - Bambey) avec des résidus secs compris entre 2000 et 4000mg/l et des concentrations en fluor dépassant 6 mg/l. ; * L’occurrence de trois types de faciès : un faciès bicarbonaté calcique et magnésien, un faciès bicarbonaté sodique et un faciès chloruré sodique. * Les caractéristiques hydrochimiques basées sur les ions majeurs ont montré que les variations chimiques des eaux de la nappe sont influencées par la combinaison de plusieurs processus géochimiques en occurrence : * de réaction d’échange de base avec la matrice argileuse , * de processus de dissolution des minéraux d’halite due à une intrusion marine ancienne, ; * les processus de dissolution des minéraux carbonatés (calcite et dolomite) , évaporitiques (gypse et anhydrite) et silicatés (feldspath)

Mots clés : Nappe du Maastrichtien Bassin arachidier

Version intégrale (Bibliothèque numérique UCAD)

Page publiée le 1er novembre 2016, mise à jour le 14 mars 2020