Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Sénégal → Effets de diférents modes d’occupation des terres sur les caractéristiques organo-minérales et microbiennes des sols

Université Cheikh Anta Diop (UCAD) 2014

Effets de diférents modes d’occupation des terres sur les caractéristiques organo-minérales et microbiennes des sols

NADIELINE, Christian Valentin

Titre : Effets de diférents modes d’occupation des terres sur les caractéristiques organo-minérales et microbiennes des sols

Auteur : NADIELINE, Christian Valentin

Université de soutenance : Université Cheikh Anta Diop (UCAD)

Grade : Master II 2014

Présentation
L’effet bénéfique de la végétation sur les propriétés des sols est largement connu . Cet effet est en partie relié aux micro-organismes appelés Plant Growth Promoting Rhizobacteria ( PGPR ) . Il s’agit de bactéries libres présents dans la rhizosphère et qui agissent directement (fournitures de nutriments...) ou indirectement (actions contre les phytopathogènes) sur la croissance des plantes. Ainsi, l’objectif de ce travail a été de déterminer , sur la base des bio-indicateurs (carbone, phosphore, azote....) , les caractéristiques des parcelles sous différents mode d’occupation , d’isoler des PSB à partir d’espèces végétales connues pour leur effet bénéfique sur le sol et de déterminer le potentiel mycorhizogéne des sols . Nos travaux nous ont permis de faire l’état des lieux de différentes parcelles et de les regrouper en 3 groupes distincts sur la base des caractéristiques physico-chimiques  : Groupe 1  : champs de cases, présentent des pourcentages élevés en sable grossier et fin  ; Groupe 2  : champs de brousses et jachère de plus de 20 ans , caractérisées par des taux élevés en carbone , azote et limons fin , et  ; Groupe 3  : pleins champs, jachères jeunes et moyennes , caractérisés par un rapport C/N élevé . Huit (8) souches bactériennes solubilisatrices de phosphore ( PSB ) ont été isolées du sol des champs de case (2 souches) du sol rhizosphèrique (6 souches) des espèces végétales  : Piliostigma reticulatum (3 souches de PSB), Acacia macrostachya (1 souche de PSB), Dichrostachys glomerata (1 souche de PSB), Anoya ondulata (1 souche de PSB ) . La détermination du MPN des sols des différentes parcelles a montré que  : Les champs de case (39000 propagules/100g de sol) et la jachère âgée de plus de 20 ans (220000 propagules/100g de sol) ont montré un potentiel mycorhizogéne élevé . La plus faible valeur du potentiel a été enregistrée dans la jachère de 1 an (45 propagules/100g de sol

Mots clés : Occupation des terres caractéristiques organo-minérales sols

Version intégrale (Bibliothèque numérique UCAD)

Page publiée le 30 décembre 2016