Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2015 → Optimisation d’un système d’alimentation en eau potable : cas de la ville de Laramanaye (Tchad)

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2015

Optimisation d’un système d’alimentation en eau potable : cas de la ville de Laramanaye (Tchad)

AHMAT ALI Abdoulaye

Titre : Optimisation d’un système d’alimentation en eau potable : cas de la ville de Laramanaye (Tchad)

Auteur : AHMAT ALI Abdoulaye

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’ingénierie Infrastructures Hydrauliques 2015

Résumé

La ville de Laramanaye, une des cinq sous-préfectures du département de mont de lam dans la région du Logone oriental (Tchad), est située dans une zone de socle, regorgeant d’importantes réserves d’eau souterraine. Malgré ces réserves d’eau, la population est confrontée à un sérieux problème d’accès à l’eau potable. Cette situation s’explique par le manque d’un système d’alimentation en eau potable et des infrastructures hydrauliques modernes adéquates pour exploiter les eaux souterraines. Ainsi le Ministère de l’Hydraulique Urbaine et Rurale (MHUR) qui traduit la politique du gouvernement en matière d’accès à l’eau potable, envisage une grande campagne de réalisation des forages hydrauliques, et des systèmes d’alimentation en eau potable (AEP) dans les centres ruraux. Dans cette dynamique de réalisation des systèmes d’AEP dans les centres ruraux, la ville de Laramanaye a bénéficié de la mise en place d’un système d’alimentation en eau potable. Le présent mémoire de fin d’étude a pour objectif de mettre en place un système d’alimentation en eau potable dans cette ville. Afin de bien mener cette mission, après la présentation du projet et la présentation de la zone d’étude on a eu à faire une évaluation de la population à l’horizon du projet qui est estimé à 11104 habitants avec une consommation journalière de 442 m³/jr. Pour notre projet, le mode de distribution est gravitaire avec un réseau mixte de 5815m de longueur .La capacité de notre réservoir est de 421,2 m³ alimenté par 4 forages qui refoulent l’eau par 4 pompes des différentes caractéristiques. Le fonctionnement de ses pompes immergées qui refoules l’eau jusqu’au réservoir, est assuré par un groupe électrogène de 40 KVA. Le coût du projet s’élève à une somme de 238 052 070 FCFA, avec un prix de 386,73 FCFA le mètre

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 17 octobre 2016