Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Sénégal → Etude de la variation spatiale de la végétation herbacée des Niayes de la région de Dakar par une approche phytosociologique

Université Cheikh Anta Diop (UCAD) 2006

Etude de la variation spatiale de la végétation herbacée des Niayes de la région de Dakar par une approche phytosociologique

DIALLO, ALY

Titre : Etude de la variation spatiale de la végétation herbacée des Niayes de la région de Dakar par une approche phytosociologique

Auteur : DIALLO, ALY

Université de soutenance : Université Cheikh Anta Diop (UCAD)

Grade : Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) de Biologie Végétale 2006

Résumé
Ce travail se propose d’étudier la phytosociologie de la zone des "Niayes" en suivant les fluctuations spatiales de la strate herbacée à partir d’une série d’observations floristiques réalisée en 2005. Les résultats qui ressortent des méthodes d’analyses multivariées faites à partir d’une AFC, mettent en évidence une forte variabilité de la composition floristique qui est en relation avec l’hétérogénéité de la végétation et les fluctuations des facteurs écologiques. Ces variations permettent de caractériser sur le plan spatial un certain nombre de groupements végétaux (onze groupements) fortement tributaires des facteurs édaphiques et dont certains constituent des vestiges d’un ancien tapis végétal. En suivant la dynamique de cette végétation comparativement aux résultats de Trochain (1940) et de Raynal (1963), on constate que la zone de "Niayes" a connu une très nette évolution montrant l’impact des sécheresses, de l’augmentation de la salinité des sols et de l’action directe ou indirecte croissante de l’homme sur l’appauvrissement de la flore de cette zone et la disparition d’un grand nombre d’espèces. Les facteurs climatiques, anthropiques et surtout édaphiques ont donné à la végétation herbacée une structure actuelle due aux modifications de la composition floristique et à la présence d’espèces des zones arides dotées d’une grande capacité de dissémination.

Mots clés : Phytosociologie, groupements végétaux, facteurs édaphiques, variabilité spatiale, dynamique.

Version intégrale (Bibliothèque numérique UCAD)

Page publiée le 26 décembre 2016