Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2002 → Approvisionnement de la ville de Bobo-Dioulasso en volailles : cas des grands marchés

Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) 2002

Approvisionnement de la ville de Bobo-Dioulasso en volailles : cas des grands marchés

Kampete, Abdoulaye

Titre : Approvisionnement de la ville de Bobo-Dioulasso en volailles : cas des grands marchés

Auteur : Kampete, Abdoulaye

Université de soutenance : Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB)

Grade : Ingénieur du Développement Rural 2002

Présentation
L’objectif de l’étude était de comprendre le processus d’approvisionnement de la ville de Bobo-Dioulasso en viande de volaille et d’évaluer la contribution de la production avicole à la satisfaction des besoins en viande de la population.
La méthodologie était basée sur des enquêtes réalisées auprès des grossistes en vue d’appréhender l’importance et l’origine des volailles, des détaillants ou revendeurs au niveau des points de vente dans le but d’apprécier l’importance de la vente et la destination des volailles et des transformateurs (grilleurs et restaurants) en vue d’apprécier la quantité transformée par jour. Les résultats obtenus montrent que la production avicole traditionnelle est le principale fournisseur de la ville de Bobo-Dioulasso par rapport à la production avicole moderne. Les poulets dits de reformes apparaissent sur quelques points de vente.
La volaille à une origine très variée et transportée sur des distances de 10 à 150 km environ de la campagne ou d’une autre ville à Bobo-Dioulasso. Les estimations montrent qu’environ 4.710 volailles (poules et pintades) sont acheminées chaque jour dans la ville de Bobo-Dioulasso. Ce qui représente environ 4.003.500 francs distribués par jour aux producteurs. La principale destination de la volaille est la consommation urbaine, soit 69,74 % de l’effectif.
L’activité génère également environ 330 emplois permanents et des emplois à temps partiel au niveau de la ville. Considérant ce rôle important que joue la filière avicole et la demande toujours croissante des consommateurs, il est nécessaire d’élaborer des stratégies judicieuses en vue de promouvoir la production avicole, en renforçant surtout la complémentarité entre les sous filières traditionnelle et moderne

Version intégrale (Site Université)

Page publiée le 12 janvier 2017