Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 1995 → Besoins et conditions de crédit rural dans quelques villages au Namentenga

Université de Ouagadougou (1995)

Besoins et conditions de crédit rural dans quelques villages au Namentenga

Tankoano, P. Gregoire

Titre : Besoins et conditions de crédit rural dans quelques villages au Namentenga

Auteur : Tankoano, P. Gregoire

Université de soutenance : Université de Ouagadougou

Grade : Ingénieur du Développement Rural 1995

Résumé
L’insuffisance fréquente de la production végétale s’est accompagnée au sein des ménages avec le développement d’une pluriactivité. Pour couvrir les besoins, notamment assurer leur sécurité alimentaire, les ménages combinent les petits revenus de leurs diverses activités. Des efforts pour soutenir ces activités des paysans ne manquent pas dans la zone : en matière de financement, à côté des systèmes de crédit traditionnel, nous avons des systèmes de crédit officiel qui viennent appuyer ces ménages en recherche de sécurité alimentaire. Leurs interventions portent soit directement sur la promotion des Banques de Céréales soit sur le renforcement des facteurs d’accroissement de revenu de ces ménages à travers les crédits d’équipement agricole ou de crédit d’embouche et de petit commerce. Les principaux éléments caractéristiques de ces interventions en matière de services financiers se relient à l’implication technique et financière au niveau 0es bénéficiaires et leur suivi plus rapproché. Les conditions de mise en place et de gestion, plutôt que les contraintes économiques constituent les principales causes de défaillance des systèmes de crédit antérieur de l’ONG (PIN). Dans le cas de cette ONG PIN oeuvrant pour l ’auto promotion des communautés, l’intervention en matière de crédit devrait démarrer par un système pilote ou expérimental au sein d’un groupe restreint. Elle nécessite une longue période de sensibilisation et une organisation efficace pour intégrer la population cible au système de crédit. Un suivi rapproché des bénéficiaires et une gestion rigoureuse et transparente du système permet d’éviter une confusion probable entre les dons de l’ONG et son crédit au niveau paysan

Mots clés : Sécurité alimentaire, pluriactivité ; revenu ; système de crédit ; viabilité ; implication ; défaillance ; auto promotion ; suivi rapproché ; système pilote.

Version intégrale de la thèse (Site Université)

Page publiée le 30 novembre 2016