Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 1997 → Cartographie et suivi de l’évolution de l’occupation du sol au sahel par l’utilisation de la télédétection. Cas de Silmiougou dans la province du Boulgou

Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) 1997

Cartographie et suivi de l’évolution de l’occupation du sol au sahel par l’utilisation de la télédétection. Cas de Silmiougou dans la province du Boulgou

Dabire, Pascal Constantin

Titre : Cartographie et suivi de l’évolution de l’occupation du sol au sahel par l’utilisation de la télédétection. Cas de Silmiougou dans la province du Boulgou

Auteur : Dabire, Pascal Constantin

Université de soutenance : Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB)

Grade : Ingénieur du Développement Rural 1997

Présentation
La préoccupation initiale à la base de ce thème d’étude est purement méthodologique. Elle est celle d’un concepteur cherchant, non seulement à élaborer une méthodologie permettant d’exploiter efficacement et de façon conséquente des données satellitaires (images satellitaires et mesures GPS) et des photographies aériennes, pour la cartographie et le suivi de l’évolution de l’occupation des sols dans les régions sahéliennes, mais aussi à prouver les capacités et les limites de la télédétection aéroportée et spatiale dans le domaine de la cartographie et du suivi de l’évolution de l’occupation des sols. Pour cette étude, nous avons joint l’intelligence humaine (l’opérateur) à l’intelligence artificielle (ordinateur) par l’intermédiaire des programmes tels le chipsfor windows, Arcview et Notepad. Les résultats auxquels nous sommes parvenus grâce à la méthodologie que nous avons élaborée, montrent que la télédétection peut être adaptée à certains domaines (études des paysages), toute fois son efficacité dépend de l’échelle de travail et de la précision que nous recherchons. Elle peut contribuer à la résolution rapide de certains problèmes, comme la stratification d’un paysage étendu, et parait avoir du mal à déboucher opérationnellement dans d’autres domaines (études des petits terroirs, recherche de grande précision). Néanmoins, nous pouvons dire que l’image satellitaire est un outil puissant de reconnaissance et d’analyse des paysages. Seulement, la qualité des résultats dépend de notre capacité à extraire les informations contenues dans l’image satellitaire avec le moins de pertes d’informations possibles.

Version intégrale

Page publiée le 17 mars 2017