Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2013 → Changements globaux et conservation de la biodiversité végétale : valeurs écologique etsociale des espèces et espaces dans le terroir de Kotoudéni (province du Kénédougou, Burkina Faso)

Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) 2013

Changements globaux et conservation de la biodiversité végétale : valeurs écologique etsociale des espèces et espaces dans le terroir de Kotoudéni (province du Kénédougou, Burkina Faso)

Bene, Ali

Titre : Changements globaux et conservation de la biodiversité végétale : valeurs écologique etsociale des espèces et espaces dans le terroir de Kotoudéni (province du Kénédougou, Burkina Faso)

Auteur : Bene, Ali

Université de soutenance : Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB)

Grade : Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) 2013

Présentation

Le développement durable reste un idéal à atteindre et la conservation de la biodiversité demeure une priorité pour la communauté internationale. Le changement global, bien perceptible, peut être considéré comme la cause générale de la dégradation des ressources végétales. Cependant les déterminants et modalités des évolutions environnementale et sociétale actuelles et leurs conséquences sur l’état et la dynamique de la biodiversité restent à quantifier de manière bien plus précise. Dans ce contexte, nous nous sommes interrogés sur l’évolution future de la biodiversité végétale dans les paysages fortement anthropisés par l’arboriculture et l’agriculture intensive du Kénédougou (Ouest du Burkina Faso). Nous nous sommes donnés comme objectif d’étudier l’état de la biodiversité végétale et les facteurs susceptibles d’agir sur sa dynamique dans le terroir du village de Kotoudéni en combinant des données écologiques et des données sur la perception et les pratiques des habitants. L’étude du couvert arboré actuel a permis d’identifier 152 espèces, de définir 6 groupements floristiques relativement dégradés et de mettre en lumière leurs liens avec les principaux facteurs du milieu (sols, topographie). Des enquêtes ont porté sur la perception des habitants du village au sujet des milieux, des espèces et des changements en cours. Ils sont très conscients des énormes services que procurent le milieu et les espèces végétales, de l’ampleur des changements en cours (dégradation du couvert végétal et baisse de la disponibilité des espèces végétales spontanées) et des risques pour leur bien-être et celui des générations futures. Nous avons ensuite tenté de traduire leurs paroles en termes de « services écosystémiques », ce qui nous a mené à discuter de l’adéquation des classifications actuellement disponibles au contexte des sociétés rurales de ce type.

Mots clés : changements globaux, état et dynamique de la biodiversité végétale, perception de la biodiversité par les habitants, services écosystémiques, Afrique de l’Ouest

Lien vers la version intégrale de la thèse (Site Université)

Page publiée le 13 novembre 2016