Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2011 → Analyse diagnostic de l’AEP Koupéla/Pouytenga à partir du barrage de Yitenga

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2011

Analyse diagnostic de l’AEP Koupéla/Pouytenga à partir du barrage de Yitenga

CAMARA AICHA

Titre : Analyse diagnostic de l’AEP Koupéla/Pouytenga à partir du barrage de Yitenga

Auteur : CAMARA AICHA

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie Eau 2011

Résumé
La présente étude effectuée dans les villes de Koupéla et Pouytenga avait pour but de faire un diagnostic complet de l’AEP de Koupéla/Pouytenga depuis la source le barrage de Yitenga jusqu’aux consommateurs finaux.
Cette étude s’est déroulée en 3 étapes qui sont entre autres (1) la recherche documentaire qui a consisté à avoir une idée de l’existant de la thématique, à identifier les services et personnes ressources, et en fin, à choisir les méthodes et outils adaptés à la problématique ; (2) la collecte des données où nous avons procédé aux entretiens avec les différents acteurs de l’eau, les questionnaires auprès des ménages et l’observation directe ; (3) le traitement des données qui s’est effectué sur Excel et SIG ( pour la cartographie). _Après l’analyse et le traitement des données, il ressort qu’une bonne partie de la population n’est pas couverte par le réseau d’adduction d’eau ce qui explique l’affluence au niveau des bornes fontaines, l’insuffisance de l’eau dans le barrage et d’importantes pertes d’eau enregistré au niveau de la station due à la vétusté des installations expliquent la les fréquentes ruptures chez les consommateurs, les pratiques agro-pastorales et la mauvaise gestion des déchets de la ville de Pouytenga expliquent la présence des germes pathogènes susceptibles de nuire à la santé des consommateurs. _Pour y remédier, l’étude à formuler des propositions d’action qui portent sur la sensibilisation, la limite de l’érosion du sol et l’augmentation de la capacité de la station.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 29 janvier 2017