Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2010 → Analyse des contraintes hydrauliques du périmètre irrigue de Daibery (Niger) et mise en place d’un jeu d’indicateurs de performance

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2010

Analyse des contraintes hydrauliques du périmètre irrigue de Daibery (Niger) et mise en place d’un jeu d’indicateurs de performance

AMADOU SABRA Abdoul Kadri

Titre : Analyse des contraintes hydrauliques du périmètre irrigue de Daibery (Niger) et mise en place d’un jeu d’indicateurs de performance

Auteur : AMADOU SABRA Abdoul Kadri

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie Eau 2010

Résumé
Cette étude a été réalisée sur le périmètre irrigué de Daïbéry au Niger dans le cadre du projet WAIPRO. Elle consiste à analyser les contraintes hydrauliques par le biais d’un bilan de fonctionnement hydraulique et d’une mise en place d’un jeu d’indicateurs de performance sur le périmètre. Elle a été basée sur des données collectées sur le terrain et quelques rapports techniques relatifs à ce périmètre. Un état de lieu du périmètre a été réalisé, ainsi que des estimations ont été faites sur les quantités d’eau lâchées au niveau de la station de pompage et les besoins en eau des cultures. Au titre de l’année 2009, le taux de satisfaction des besoins en eau de cultures était en moyenne de 80%. Cette étude révèle aussi un périmètre confronté à un problème d’ensablement du chenal d’amenée en période de décrue du fleuve Niger. Cette situation d’ensablement qui ne permet de faire fonctionner qu’une seule pompe, engendre des problèmes d’irrigation à environ 30 ha sur le périmètre ; ces parcelles sont essentiellement situées en bout des arroseurs. Les drains très peu entretenus contribuent à une baisse de production d’environ 6% en SH due aux débordements de ceux-ci. De plus, la dégradation des ouvrages de protection (digues) entrainerait des pertes de plus de 10% de la production totale en cas d’inondation pendant les périodes de crue du fleuve. Des cinq indicateurs de performance calculés, on constate une certaine faiblesse par rapport aux valeurs des indicateurs de référence. Toutefois, le renouvellement du matériel de pompage, une bonne gestion d’eau et un entretien adéquat des infrastructures hydrauliques contribueront à rehausser considérablement le faible niveau de ces indicateurs de performance.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 26 décembre 2016