Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2014 → Etat des lieux de la contamination des eaux souterraines par l’arsenic dans le sud-ouest du Burkina Faso

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2014

Etat des lieux de la contamination des eaux souterraines par l’arsenic dans le sud-ouest du Burkina Faso

AHISSAN Marcelle Philippe Ammah

Titre : Etat des lieux de la contamination des eaux souterraines par l’arsenic dans le sud-ouest du Burkina Faso

Auteur : AHISSAN Marcelle Philippe Ammah

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master Ingénierie Eau et Assainissement 2014

Résumé

Le Burkina Faso est un pays de l’Afrique de l’ouest dans lequel la ressource en eau est une denrée rare. Le manque de pérennisation des eaux de surface oblige les autorités et les populations à se tourner vers les ressources en eaux souterraines. Cependant ces eaux, qui généralement sont de meilleures qualités, contiennent parfois des polluants très toxiques comme l’arsenic à des concentrations alarmantes. Pour éviter de mettre en péril la santé des populations consommant ces eaux ou de fermer des forages en fonctionnement, il a été proposé de cartographier la contamination des eaux souterraines par l’arsenic dans le sud-ouest du Burkina Faso, l’une des zones où aucune étude n’a été préalablement menée à ce niveau. Parallèlement à la réalisation de la carte représentant les forages contaminés de la zone, les corrélations entre le taux d’arsenic dans les eaux et la géologie des aquifères, entre l’arsenic et les activités minières, et entre l’arsenic et les paramètres physico-chimiques de l’eau ont été étudiées. Ces travaux ont aussi permis d’étudier la fiabilité d’un nouvel appareil de mesure de terrain (Metalyser) en comparaison avec un appareil reconnu de laboratoire (ICP-MS). Suite à ces travaux il s’est avéré que 10% des forages échantillonnés (n=103) ont des concentrations au-dessus de la norme de potabilité. Les forages contaminés sont logés généralement dans des roches volcano-sédimentaires particulièrement dans les schistes et les andésites et sont situés à proximité d’exploitations aurifères. La corrélation entre l’arsenic et les différents paramètres physico-chimiques s’est relevée faible pour la plupart sauf avec l’antimoine. La fiabilité du Metalyser est différente selon le taux d’arsenic présent dans l’échantillon, il a tendance à surestimer les concentrations.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 18 septembre 2016