Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2013 → Effets des précédents culturaux et des fumures sur la fertilité du sol et les rendements du riz pluvial

Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) 2013

Effets des précédents culturaux et des fumures sur la fertilité du sol et les rendements du riz pluvial

Bougma, Baomalgre Amelie

Titre : Effets des précédents culturaux et des fumures sur la fertilité du sol et les rendements du riz pluvial

Auteur : Bougma, Baomalgre Amelie

Université de soutenance : Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB)

Grade : Master II Sciences du Sol 2013

Résumé

Au Burkina Faso, la production du riz occupe une place importante. Afin d’optimiser la production du riz pluvial, des rotations à base de légumineuses et des formules de fumures ont été testées dans une expérimentation à Farako-Bâ. L’objectif global est d’étudier les effets des précédents culturaux et des fumures sur la fertilité du sol et les rendements du riz pluvial strict.
Le dispositif expérimental est un split plot à trois répétitions où sont comparées rotations et fumures. Les traitements principaux sont les trois (03) rotations : arachide-riz, niébé-riz et riz-riz. Les traitements secondaires sont les cinq (05) niveaux de fumures comparés à un témoin sans apport : NPK+Urée ; BP ; BP+Compost ; BP+Urée ; BP+Compost +Urée. Des prélèvements de sols et d’organes végétaux ont été réalisés pour en analyser des caractéristiques chimiques ( pH, azote, phosphore) et les rendements grains du riz ont été évalués.
Les résultats ont montré que les rotations légumineuses amélioraient les teneurs en phosphore total du sol. La fumure à base de BP+compost+urée améliorait le statut organique du sol. Le suivi de l’évolution des paramètres pH, azote minéral et phosphore assimilable au cours du cycle cultural du riz a montré des variations en fonction des rotations et des types de fumures.
La rotation niébé-riz a donné les meilleurs résultats en termes de mobilisation d’azote et de rendements grains. La fumure BP+Compost+ Urée a permis une meilleure assimilation d’azote et obtention de rendements grain. La rotation niébé-riz et la fumure BP+Compost+urée permettent une meilleure productivité du riz pluvial strict.

Mots clés : riz pluvial, rotations, légumineuses, fumures, fertilité du sol, rendements, Burkina Faso.

Lien vers la version intégrale de la thèse (Site Université)

Page publiée le 5 octobre 2016