Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2006 → Construction et aménagement d’un barrage à vocation agro-pastorale à Nioughin dans la province de Kouritenga : étude d’impact préliminaire

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2006

Construction et aménagement d’un barrage à vocation agro-pastorale à Nioughin dans la province de Kouritenga : étude d’impact préliminaire

ADAM Issifou

Titre : Construction et aménagement d’un barrage à vocation agro-pastorale à Nioughin dans la province de Kouritenga : étude d’impact préliminaire

Auteur : ADAM Issifou

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie Eau 2006

Résumé

Le barrage de Nioughin en projet aura pour objectif de favoriser l’introduction de culture maraîchère et de soutenir le développement des activités socio-économiques comme l’élevage dans le village. Les effets positifs liés à la présence de ce barrage sont certes évidents, mais ceux-ci ne doivent pas masquer d’autres conséquences négatives qui peuvent en découler. L’objectif de notre étude est d’analyser la faisabilité environnementale du projet de construction et d’aménagement du barrage à Nioughin. Après avoir défini la zone d’étude et situé le contexte législatif et réglementaire de l’Etude d’Impact Environnemental (EIE) au Burkina Faso, nous avons dressé l’état de référence de l’environnement ; identifié et évalué les impacts négatifs et positifs du projet de barrage ; proposé un plan de gestion environnementale contenant le programme de surveillance et de suivi environnemental du projet. Abordant les impacts potentiels du projet, nous avons noté que pendant les travaux, les impacts négatifs identifiés portent sur les problèmes de santé et de nuisances diverses, liés à la pollution de l’air par l’envol de la poussière et les fumées des engins de terrassement et les véhicules de servitude des chantiers ; les déchets liquides et solides des chantiers entraînant un risque (faible) de pollution des eaux de surface et des eaux souterraines ; cette intrusion dans le milieu naturel (contamination, pollution) a également des conséquences négatives sur les conditions de vie des populations (nuisances, maladies) ; la destruction des espèces ligneuses situées dans les emprises du barrage et des zones d’emprunt. Au titre des impacts positifs pendant la phase d’exploitation, l’essentiel se résume à la création d’emplois pendant les travaux et à l’entretien du barrage ; la recharge de la nappe souterraine ; l’augmentation et intensification de la production maraîchère et au développement de l’élevage et activités commerciales. Enfin, malgré les problèmes de santé et de nuisances pendant les travaux et l’exploitation de la retenue, on comptabilisera également un impact positif mais d’importance moyenne sur la qualité de vie et le bien être qui seront rehaussés compte tenu des retombées économiques du projet. Le plan de gestion environnementale du projet de travaux de construction et d’aménagement d’un barrage à Nioughin contient les mesures d’atténuation formulées pour éviter ou diminuer les impacts négatifs et renforcer les impacts positifs ; le programme de surveillance et de suivi environnemental et les coûts des mesures d’atténuation. Au nombre des mesures d’atténuation proposées, on peut citer les clauses environnementales à insérer dans le cahier des charges des entreprises, telles l’arrosage des chantiers pendant les travaux, la remise en état ou la valorisation des zones d’emprunt, la collecte et l’élimination des déchets solides et liquides des chantiers, le balisage et la mise en place de panneaux de signalisation, la mise en place de bosquets villageois, l’information et la sensibilisation sur les IST et le SIDA des populations. Les mesures de renforcement des impacts positifs portent sur l’embauche de la main d’œuvre locale pendant les travaux et l’entretien courant du barrage pour soutenir de façon durable toutes les actions positives évoquées ci-dessus.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 13 octobre 2016