Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 1997 → Essai de détermination de tailles optimales de placette dans les inventaires forestiers : cas de la forêt classée du Tuy

Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) 1997

Essai de détermination de tailles optimales de placette dans les inventaires forestiers : cas de la forêt classée du Tuy

Rouamba, Tenga

Titre  : Essai de détermination de tailles optimales de placette dans les inventaires forestiers : cas de la forêt classée du Tuy

Auteur : Rouamba, Tenga

Université de soutenance : Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB)

Grade : Ingénieur du Développement Rural 1997

Résumé
Cette étude porte sur un essai de détermination de tailles optimum de placette dans les inventaires forestiers pour le bois de feu. En marge de cela une comparaison de trois méthodes de planimétrie a été réalisée. Elle a nécessité la collecte de données à partir d’un échantillon de placettes circulaires concentriques allant de 500 m2 à 2500 m2 avec une progression de 100 m", Pour ce faire une opération de photo-interprétation a permis de mieux connaître la zone d’étude et caractériser les différentes unités cartographiées. L’élaboration du plan de sondage s’en est inspiré et une portion de 4337,5 ha a été couverte par un échantillon de 56 placettes dans lesquelles toutes les essences ligneuses de diamètre à hauteur de poitrine 2 :: 5 cm ont été comptées. Ces données ont servi au calcul de la densité des ligneux qui constitue le paramètre de base pour l’analyse des résultats. Le dispositif de sondage a été implanté sur le terrain en se servant de la méthode d’échantillonnage systématique sur une maille rectangulaire de dimension 500 m sur 1550 m. L’analyse des résultats donne 2000 m2 comme taille optimale pour les inventaires dans cette forêt et a permis d’identifier la composition floristique qui fait ressortir 69 espèces recensées au total. La comparaison de trois méthodes de planimétrie a permis d’identifier la méthode des transects comme méthode de planimétrie la plus appropriée. Il y a lieu de souligner que les potentialités ligneuses (une densité moyenne de 586 pieds à l’hectare) de cette forêt telles qu’observées dans cette portion sont satisfaisantes mais nécessite des mesures urgentes de protection au regard de l’ampleur de la pression humaine qui s’y exerce.

Mots clés : Inventaire forestier, Bois de feu, Placette, Taille optimum, Densité des ligneux,

Version intégrale

Page publiée le 23 mars 2017, mise à jour le 5 mars 2020