Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Burkina Faso → Ethnobotanique et conservation de Bombax Costatum Pel. & Vuil. (faux Kapokier) dans les systèmes de production agricoles du plateau central, Burkina Faso

Université de Ouagadougou (2009)

Ethnobotanique et conservation de Bombax Costatum Pel. & Vuil. (faux Kapokier) dans les systèmes de production agricoles du plateau central, Burkina Faso

Belem, Bassirou

Titre : Ethnobotanique et conservation de Bombax Costatum Pel. & Vuil. (faux Kapokier) dans les systèmes de production agricoles du plateau central, Burkina Faso

Auteur : Belem, Bassirou

Université de soutenance : Université de Ouagadougou

Grade : Doctorat Sciences Biologiques Appliquées 2009

Résumé
Dans le Plateau Central du Burkina Faso, des espèces végétales importantes subissent un déclin en terme de densité. La réduction de leurs populations menace la sécurité alimentaire, économique et culturelle des communautés locales et conduira à terme à la disparition des ressources phytogénétiques les plus convoitées. Bombax costatum, espèce composant les parcs agroforestiers traditionnels et protégée par la législation forestière du Burkina Faso, est citée comme étant en régression en zone anthropisée. Bien qu’elle bénéficie de mesures spécifiques de protection par la loi forestière, elle continue d’être anarchiquement exploitée et même abattue et brûlée. Al’exception de quelques peuplements gérés par des paysans avertis, plusieurs présentent des structures dégradées dues principalement aux actions anthropiques et animales. Sa conservation constitue donc une priorité. Notre choix a été porté sur cette espèce parce qu’elle a été occultée par la recherche.
Partant de l’hypothèse selon laquelle l’espèce peut être conservée malgré les menaces qui pèsent sur elle, cette thèse vise principalement à documenter les utilisations et la gestion de cette espèce, à établir un diagnostic de l’état des populations naturelles dans les exploitations agricoles et enfin, à proposer une stratégie de conservation en sa faveur. L’approche transdisciplinaire utilisée comprend l’étude de la structure des peuplements de l’espèce ainsi que la dynamique de la régénération, les enquêtes ethnobotaniques y compris les études de marché, les essais de régénération de l’espèce par semis et par voie végétative en pépinière et en forêt. Les résultats montrent que B. costatum est une espèce dont presque toutes les parties et organes sont sollicités. L’importance de l’espèce est surtout révélée dans l’alimentation humaine et dans l’artisanat. La valeur d’usage ethnobotanique de l’espèce est corrélée au nombre d’utilisations faites d’elle. Les semis en pépinière, le bouturage de jeunes rameaux et de racines, le greffage, le marcottage des jeunes plantules et la stimulation du drageonnage peuvent contribuer à la conservation effective de l’espèce. Sur la base des résultats acquis, une stratégie de conservation en faveur de l’espèce est discutée et des perspectives de recherche proposées.

Mots clés : Bombax costatum, Transdiciplinarité, Ethnobotanique, Régénération, Conservation, Burkina Faso

Version intégrale

Page publiée le 18 septembre 2016, mise à jour le 3 juillet 2017