Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2014 → Étude de l’efficacité de l’extrait aqueux de graines de neem et la deltaméthrine sur les insectes ravageurs du pourghère Uatropha curcas L.) : cas de Calidea dregii Germar. et Aphtona spp

Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) 2014

Étude de l’efficacité de l’extrait aqueux de graines de neem et la deltaméthrine sur les insectes ravageurs du pourghère Uatropha curcas L.) : cas de Calidea dregii Germar. et Aphtona spp

Bidiga, Momine

Titre : Étude de l’efficacité de l’extrait aqueux de graines de neem et la deltaméthrine sur les insectes ravageurs du pourghère Uatropha curcas L.) : cas de Calidea dregii Germar. et Aphtona spp

Auteur : Bidiga, Momine

Université de soutenance : Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB)

Grade : Master en Production Végétale 2014

Résumé

L’efficacité d’un extrait aqueux de graines de neem et la deltaméthrine 12,5 EC a été testée pour le contrôle des populations de Calidea dregii Germar. et Aphtona spp. deux des principaux insectes ravageurs du pourghère (Jatropha curcas L.). Ainsi, des tests de toxicité par contact sur papier buvard, par ingestion sur organes de la plante et l’effet répulsif sur papier buvard ont été menés in vitro sur des adultes issus des plantes de pourghère en comparaison avec des lots de témoin. Les extraits aqueux de graines de neem ont été obtenus à différentes durées de macération (12h ; 24h et 48h) et la deltaméthrine 12,5 EC par dilution (4ml ; 8ml et 16ml). Cette étude a permis de mettre en évidence l’efficacité des doses 8mllL et 16ml/L de la deltaméthrine 12,5 EC, et celles de 24h et 48h pour les extraits de graines de neem.

En plein champ, l’efficacité et l’adaptation des deux meilleures doses précédemment retenues a été vérifiée. Ainsi, les différentes doses ont entrainé une réduction du niveau des populations de chaque insecte après les traitements. Les meilleures réductions de populations de C. dregii (0,327) et celle de Aphtona spp. (0,501) ont été obtenues avec la dose 16ml/L de la deltaméthrine 12,5 EC. Mais ces résultats n’étaient pas statistiquement différents de celui de la dose 8mllL qui a permis d’obtenir des réductions respectives de 0,329 (c. dregiz) et de 0,562 (Aphtona spp.). En ce qui concerne les extraits de neem, la meilleure réduction de populations (0,36 pour C. dregii et 0,562 pour Aphtona spp.) était enregistrée après 48h de macération. Par ailleurs, ces insecticides ont eu un effet nocifsur les autres espèces d’insectes associés au jatropha et leur délai d’efficacité en plein champ était de 2 à 3 semaines.

Mots clés : Deltaméthrine, Extrait de neem, Calidea dregii, Aphtona spp. Pourghère.

Lien vers la version intégrale de la thèse (Site Université)

Page publiée le 18 septembre 2016