Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2012 → Contribution à l’élaboration d’un plan stratégique de gestion des ordures ménagères de la commune rurale de Logobou (région de l’est)

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2012

Contribution à l’élaboration d’un plan stratégique de gestion des ordures ménagères de la commune rurale de Logobou (région de l’est)

Délé Lode Himeline Ariane

Titre : Contribution à l’élaboration d’un plan stratégique de gestion des ordures ménagères de la commune rurale de Logobou (région de l’est)

Auteur : Délé Lode Himeline Ariane

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie Eau 2012

Résumé

La décentralisation en cours depuis 1996 au Burkina Faso a placé les communes au centre de la gestion des services urbains de base ; parmi ceux-ci figure l’assainissement de façon général et particulièrement la gestion des déchets solides.

La commune rurale de Logobou (dans la province de la Tapoa de la région de l’Est du Burkina) n’échappe pas à ces difficultés de résoudre ses problèmes de l’organisation et de financement de la gestion des déchets solides ; du fait du manque d’outils de planification stratégique rigoureuse et efficace.

Par une démarche volontaire, le Conseil Municipal avec l’appui de SOS SAHEL International s’engage dans une dynamique d’amélioration de la gestion des déchets solides par l’élaboration et la mise en oeuvre de façon participative d’une stratégie de gestion des déchets solides sur la base d’études techniques, financières et environnementales prenant en compte les réalités de la commune.

C’est dans cette optique que notre étude, vise à contribuer à l’élaboration d’un plan stratégique pour la commune de Logobou, par la mise en place des dispositions et d’outils d’aide à la décision qui permettront une meilleure gestion des déchets ménagers. Pour atteindre les objectifs qui ont été assignés à l’étude, il a été adopté une approche participative, basée sur les observations de terrain, des enquêtes auprès des ménages et des entretiens avec les acteurs impliqués dans le secteur de l’assainissement.

Il ressort de l’analyse des résultats de l’étude que malgré l’absence d’infrastructures, la population de Logobou s’est engagée pour une amélioration de la situation actuelle qui se caractérise par des dépôts sauvages d’ordures ménagères dans les rues et où 50% des ménages utilisent la nature comme lieu d’aisance.

Les propositions qui ont été faites, à l’horizon 2028, comprennent la mise en place d’une filière de gestion allant de la précollecte à la décharge passant par la valorisation, pour les populations accessibles par les engins de pré collecte et de collecte. Une autre filière basée sur les fosses fumières pour celles ne disposant pas assez de moyens. Enfin, il est recommandé de mettre en place un comité d’hygiène pour la sensibilisation de la population, d’allouer un budget spécial au niveau de la mairie concernant le domaine de l’assainissement et de régir des textes institutionnels au sein de la commune.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 24 octobre 2016