Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2001 → Diagnostic des aménagements traditionnels de la plaine de la Kossi et proposition d’amélioration (Province de la Kossi)

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2001

Diagnostic des aménagements traditionnels de la plaine de la Kossi et proposition d’amélioration (Province de la Kossi)

FADOUL Younous

Titre : Diagnostic des aménagements traditionnels de la plaine de la Kossi et proposition d’amélioration (Province de la Kossi)

Auteur : FADOUL Younous

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie Eau 2001

Résumé
La plaine de la Kossi, située dans la province de la Kossi a été aménagée de façon traditionnelle par les exploitants. Ces aménagements constitués des digues, des canaux et des prises ne fonctionnent pas de manière efficiente pour les activités agricoles. Pour améliorer cette situation, ii est prévu une étude diagnostic sur la partie centrale et une proposition d’amélioration.
Ce présent document fait, le diagnostic des aménagements traditionnels de la plaine de la Kossi et propose des améliorations. A l’issu de ce diagnostic, il ressort que les contraintes principales qui entravent le bon fonctionnement des aménagements sont : un excès d’eau dans les zones basses qui retarde la récolte pour les années humides. Ce retard de la récolte du riz en maturation entraîne une perte de rendement ; un manque d’eau dans les zones hautes compromettant la récolte pour les années sèches ; l’asphyxie des semences non germées par l’arrivée précoce de la crue. Ceci est souvent observé dans la zone amont ; l’envahissement des champs par le riz sauvage qui les rend incultivables.
Pour pallier à ces contraintes, la solution retenue est de : de concevoir des digues maîtresses à batardeaux munies des déversoirs qui compartimentent la plaine en plusieurs macro casiers ; de vaincre les seuils du terrain naturel par la réalisation des canaux neufs et au besoin le curage de certains anciens canaux ; la destruction du riz sauvage par un herbicide.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 2 décembre 2016