Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2012 → Etude pilote du traitement des eaux grises pour petites communautés en milieu rural : cas du village de Kologodjessé

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2012

Etude pilote du traitement des eaux grises pour petites communautés en milieu rural : cas du village de Kologodjessé

Wind-Yam Nikiema Bénédicte Carolle

Titre : Etude pilote du traitement des eaux grises pour petites communautés en milieu rural : cas du village de Kologodjessé

Auteur : Wind-Yam Nikiema Bénédicte Carolle

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie Eau 2012

Résumé

Les pays sahéliens sont confrontés au problème de la rareté de l’eau. Face à ce problème, le recyclage des eaux grises se présente comme une alternative pouvant contribuer à améliorer les conditions de vie des populations.

Cette étude a consisté à évaluer un système de traitement des eaux grises par des “bacs inclinés”. Dans cette étude les eaux grises ont été échantillonnées durant 35 jours dans des familles pilotes situées en zone rurale (Kologodjessé) au Burkina Faso. Les échantillons ont été prélevés à l’entrée du lit de filtration ainsi qu’à la sortie du lit. Les paramètres tels que la demande biologique et chimique en oxygène, les matières en suspension, les nitrites, nitrates, sulfates, le phosphore total ont été analysés dans le but d’évaluer les performances épuratoires du dispositif de traitement et de vérifier la possibilité de réutilisation des eaux traitées en irrigation.

De cette étude il a été constaté que le système présente de bonne performances épuratoires de la matière organique, 73% pour les matières en suspension, 54% et 80% respectivement pour la demande chimique et biologique en oxygène cependant les résultats obtenus au niveau de l’abattement de la pollution bactérienne ont été faibles de l’ordre de 2,03 u.log, 1,66 u.log et 0,90 u.log respectivement pour Escherichiacoli, les coliformes et les entérocoques. Il a également été constaté que la qualité bactériologique des eaux traitées n’est pas adéquate pour une réutilisation en irrigation.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 19 septembre 2016