Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2011 → Étude de réhabilitation de la plaine de Tombola, commune rurale de Nouga, cercle de Kangaba, région de Koulikoro au Mali

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2011

Étude de réhabilitation de la plaine de Tombola, commune rurale de Nouga, cercle de Kangaba, région de Koulikoro au Mali

CISSE Salif

Titre : Étude de réhabilitation de la plaine de Tombola, commune rurale de Nouga, cercle de Kangaba, région de Koulikoro au Mali

Auteur : CISSE Salif

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie Eau 2011

Résumé

Cette étude s’inscrit dans le cadre du programme gouvernemental d’aménagement de 2500 ha de bas-fonds. Elle vise l’élaboration d’études techniques de la réhabilitation de la plaine inondable de Tombola, en bordure du fleuve Niger dans la commune rurale de Nouga, cercle de Kangaba au Mali.
Le périmètre a bien fonctionné jusqu’en 1965 et fut abandonné lors des années de sécheresse. Un constat établi en novembre 1990 par la DRGR de Koulikoro sur la plaine a permit des travaux de réhabilitation et de réaménagement dans les années 2000-2001 pour une superficie aménageable de 250 hectares.
Aujourd’hui la plaine de Tombola fonctionne encore mais elle est confrontée à beaucoup de difficulté du point de vu fonctionnement. Certes les ouvrages en béton sont en bon état mais le manque de certains équipements et la dégradation progressive de la digue de ceinture entrainent une baisse de rendement et causent souvent des dégâts considérables (inondation incontrôlée).
Le présent rapport constitue une des solutions assorties des études qui ont été menées conformément aux termes de la mission consignés dans les TDR, qui visent à améliorer les conditions d’exploitation et à répondre aux attentes des bénéficiaires développés dans les différents chapitres.
La capacité de stockage de la cuvette du marigot est estimée à 3 100 000m3 pour une superficie aménageable de 505 ha au niveau de la plaine. La digue de protection a été calée à la cote 368m contre les inondations récurrentes

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 22 septembre 2016