Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2005 → Etude préliminaire de la sélection d’arbres plus de Acacia Senegal (L.) Willd : production de gomme et multiplication végétative par greffage

Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) 2005

Etude préliminaire de la sélection d’arbres plus de Acacia Senegal (L.) Willd : production de gomme et multiplication végétative par greffage

Zerbo, G. Cleophas

Titre : Etude préliminaire de la sélection d’arbres plus de Acacia Senegal (L.) Willd : production de gomme et multiplication végétative par greffage

Auteur : Zerbo, G. Cleophas

Université de soutenance : Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB)

Grade : Ingénieur du Développement Rural 2005

Résumé
Dans le cadre du programme d’amélioration de Acacia senegal le Centre National de Semences Forestières (CNSF) a entrepris une étude de production de gomme en peuplements naturels. Celle-ci vise d’une part à identifier les facteurs qui influencent la production de gomme et d’autre part à identifier des pieds d’Acacia senegal qui exsudent abondamment la gomme. Dans 5 peuplements naturels d’acacia à savoir, Bouroum, Kiembara, Kirbou, Nakambé et Yalka, 32 arbres ont été sélectionnés. Depuis 2002 des saignées sont effectuées sur ces 32 arbres et la gomme produite est récoltée et conservée par arbre. Les résultats de production pendant une période de 4 ans montrent que la production varie aussi bien d’une année à l’autre que d’un peuplement à un autre. Cette variation dans l’exsudation en gomme s’observe également au niveau individuel où la moyenne annuelle varie de 718,18g/ans pour les meilleurs producteurs à 0 g/ans pour les mauvais. Le peuplement de Bouroum s’est distingué par sa forte productivité et son taux d’exsudation de 100%. Les paramètres dendrométriques tels la hauteur de l’arbre, le diamètre de houppier, le nombre de branches aptes à la saignée permettent de catégoriser les meilleurs producteurs de gomme. Parallèlement à la production de gomme, un essai de greffage a été mis en place. Il a concerné les 04 meilleurs producteurs de gomme et l’arbre à la plus faible productivité. Il n’y a pas eu de différence significative dans de taux de réussite au greffage selon le critère de productivité en gomme. Cependant on observe des taux de réussite au greffage qui varient d’un individu à l’autre et d’un peuplement à un autre. Ces taux varient de 42,5% pour les plus faibles à 100% si l’on considère les clones tandis qu’ils vont de 58,5% à 91,5% au niveau peuplement.

Mots clés : Acacia senegal exsudation, exsudat, gomme arabique, greffage, clones.

Version intégrale (Site Université)

Page publiée le 7 janvier 2017