Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 1997 → Etude préliminaire en vue de la valorisation piscicole des petites retenues d’eau dans la zone aménagée de Silly-Zawara-Pouni

Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) 1997

Etude préliminaire en vue de la valorisation piscicole des petites retenues d’eau dans la zone aménagée de Silly-Zawara-Pouni

Guissou, K. Marie-Laure

Titre : Etude préliminaire en vue de la valorisation piscicole des petites retenues d’eau dans la zone aménagée de Silly-Zawara-Pouni

Auteur : Guissou, K. Marie-Laure

Université de soutenance : Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB)

Grade : Ingénieur du Développement Rural 1997

Résumé
Dans le cadre de notre étude, les objectifs suivants nous étaient assignés : évaluer les potentialités piscicoles des petites retenues d’eau dans la zone aménagée de Silly-Zawara-Pouni. promouvoir la pêche en tant qu’activité génératrice de revenu et identifier des actions de développement de la pêche dans les zones aménagées du projet 8KF.
Les retenues d’eau de Tita 1et Tita Il servaient de base pour notre étude. Pour ce faire, les approches suivantes ont été élaborées : un questionnaire d’enquête basé sur des entretiens individuels et collectifs avec les pêcheurs de la zone, des mesures physico-chimiques in situ et ex situ, une détermination de quelques caractéristiques biologiques et une recherche documentaire.
Au terme de ces investigations, les résultats suivants ont été obtenus : "enquête SOCIO économique a révélé que les 2 retenues sont fortement sous-exploitées bien que la population locale n’ait aucun interdit par rapport à "eau et à la faune aquatique. Par ailleurs les pécheurs de la zone souffrent d’un manque de moyens matériels pour exercer leurs activités En outre la menace de la faune non ichtyenne est une entrave à l’exploitation de ces retenues d’eau L’étude des caractéristiques physico-chimiques a montré que la température, la teneur en oxygène dissous et le pH n’atteignent pas des seuils critiques au point d’inhiber la croissance des poissons. La conductivité électrique mesurée sur le terrain concorde avec les résultats obtenus au laboratoire.
L’étude des caractéristiques biologiques a mis en exergue des macrophytes aquatiques constitués en majorité d’herbacés rencontrés au niveau de la partie terminale des retenues L’ichtyofaune est Identique dans les 2 sites. Au total, 4 espèces ont été identifiées notamment Tilapia ziJlii, Clarias gariepinus, Alestes nurse et Protopterus annectens. La productivité piscicole est estimée à 82,65 kg/ha/an (Tita 1) et à 92.11 kg/ha/an (Tita Il)
De ces résultats. il ressort que "activité pêche est à développer dans la Zone de SJlly Zawara-Pouni Pour cela. des actions sont à men.er pour une meilleure valorisation de la ressource halieutique Ces actions vont de l’aménagement du milieu physique à [’encadrement de la population en passant par une amélioration des caractéristiques biologiques

Version intégrale

Page publiée le 27 mars 2017