Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2008 → Etudes de l’aviculture moderne dans la zone de Bobo-Dioulasso et de l’utilisation de la pulpe de néré dans l’alimentation des poules de race

Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) 2008

Etudes de l’aviculture moderne dans la zone de Bobo-Dioulasso et de l’utilisation de la pulpe de néré dans l’alimentation des poules de race

BARANSAKA NIZIGlYIMANA Jeanne François

Titre : Etudes de l’aviculture moderne dans la zone de Bobo-Dioulasso et de l’utilisation de la pulpe de néré dans l’alimentation des poules de race

Auteur : BARANSAKA NIZIGlYIMANA Jeanne François

Université de soutenance : Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB)

Grade : Ingénieur du Développement Rural 2008

Résumé

Une étude a été menée sur le développement de l’aviculture moderne dans la région de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso et une autre sur l’utilisation de la pulpe de Néré dans l’alimentation des poules de races améliorées. Par rapport à l’effectif total des poules, le nombre des poules de races améliorées représentait seulement 2% en 1986. Le nombre de poules de races améliorées qui représentait 5% de l’effectif total recensé en 1996 à 1.001.100 têtes, a subi une augmentation considérable de 33% en 1997.
Parmi les élevages modernes recensés, 87% sont situés dans la ville, 70% ont entre 100 et 500 têtes, et 90% des volailles sont destinées à la ponte d’oeufs de consommation. Tous les animaux, tous les intrants vétérinaires, une partie du maïs et tous les autres intrants biochimiques alimentaires sont importés. Le problème d’approvisionnement en intrants alimentaires de base reste le frein majeur à l’épanouissement de la filière avicole moderne.
Durant la phase expérimentale, la pulpe de Néré incorporée entre 5 à 15% en remplacement du maïs dans les rations, n’a pas diminué le gain moyen quotidien et l’indice de consommation pendant la période de croissance des poulettes.
Pendant la période de ponte, le taux de ponte, le poids et la qualité des oeufs n’étaient pas modifiés par les différents taux de Néré dans la ration. L’indice de consommation qui était plus faible avec 5% de Néré a subi une augmentation qui s’est révélée significative avec 15% de Néré. Au cours de cette période de ponte la pulpe de Néré a fait augmenter (p < 0,05) le gain moyen quotidien et a produit une amélioration de l’emplumement.
En conclusion la pulpe de Néré peut être utilisée en substitution partielle au maïs dans la ration des poules. Un taux de substitution supérieur à 10% peut entraîner une augmentation de l’indice de consommation.

Lien vers la version intégrale de la thèse (Site Université)

Page publiée le 25 septembre 2016