Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2008 → Mobilisation des eaux souterraines en zone de socle (cristalline) par les forages : analyse pratique des travaux pour un rendement efficient des chantiers de forages en hydraulique villageoise

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2008

Mobilisation des eaux souterraines en zone de socle (cristalline) par les forages : analyse pratique des travaux pour un rendement efficient des chantiers de forages en hydraulique villageoise

BERE K. Armel Ulrich

Titre : Mobilisation des eaux souterraines en zone de socle (cristalline) par les forages : analyse pratique des travaux pour un rendement efficient des chantiers de forages en hydraulique villageoise.

Auteur : BERE K. Armel Ulrich

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie Eau 2008

Résumé

L’eau est au coeur de la vie et des activités humaines. Elle constitue un facteur limitant majeur pour le développement au Burkina, pays sahélien. Les efforts conjugués des populations, des pouvoirs publics et des partenaires au développement ont permis des progrès significatifs dans le domaine de l’approvisionnement en eau potable des populations. Divers types d’ouvrage ont été réalisés, des puits à grand diamètre, des forages.
Dans le souci de mettre en place des ouvrages plus efficaces, une ouverture est faite sur la diversité des techniques. L’utilisation d’une bonne technique, l’organisation dans l’exécution des travaux peuvent amener le maître d’oeuvre à améliorer son rendement.
La présente étude se propose de faire ressortir les techniques de forage utilisées en zone de socle cristalline, procède à une analyse des travaux et propose des solutions.. L a composition des zones de socle nous a obligé à utiliser deux techniques pour la réalisation des forages dans ces zones. Dans les zones d’altération qui recouvrent la roche saine, nous faisons recours à la technique de la foration au rotary, l’outil d’attaque est le trillâme et le fluide de circulation recommandé est la boue. Dans la roche mère par contre, nous faisons recours à la technique du (MFT) dont l’outil d’attaque est le marteau portant à sa tête, un taillant, le fluide de circulation étant l’air. L’analyse des chantiers en opération fait ressortir des problèmes majeurs sur le temps de réalisation d’un forage par apport au temps de foration à proprement dit (descente), la conséquence de la non utilisation des techniques adéquates pour la réalisation des forages. On note aussi un manque d’organisation dans la reconnaissance des prochains sites. Nos recommandations vont dans le sens de l’amélioration de ces imperfections relevées.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 8 octobre 2016