Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 1999 → Pertinence technique et incidences socio-économiques de la retenue d’eau de Sambonaye

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 1999

Pertinence technique et incidences socio-économiques de la retenue d’eau de Sambonaye

DONGOBADA Firmin

Titre : Pertinence technique et incidences socio-économiques de la retenue d’eau de Sambonaye

Auteur : DONGOBADA Firmin

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie Eau 1999

Résumé

Les changements climatiques de ces dernières années ont aggravé les problèmes d’eau dans le Sahel, compliquant davantage la vie dans ce milieu. Face à cette situation, les états et leurs partenaires tentent d’intervenir en réalisant des ouvrages d’aménagement dans les bas-fonds. Mais souvent, ces ouvrages hâtivement conçus ne prennent pas en compte tous les aspects techniques, économiques, sociaux, environnementaux et fonciers du milieu, limitant par-là les chances de réussite de ces actions. C’est ainsi que le barrage de Sambonaye, village situé dans le département de DORI, province du SENO au BURKINA , construit pour les besoins pastoraux, n’a pas tenu toutes ses promesses. Ce barrage, non seulement n’a pas couvert les besoins des villageois, mais aussi il a provoqué le déplacement d’un des quartiers du village. L’objet de notre étude est d’en évaluer la pertinence technique et de présenter ses conséquences aux niveaux social, économique et environnemental.
Après avoir mené les recherches documentaires nécessaires, nous avons élaboré les outils qui nous ont permis de faire une enquête auprès des villageois, des observations de terrain, des analyses et interprétations.
Les principaux résultats auxquels nous sommes parvenus sont : -. sur le plan technique la sous-estimation du bassin versant, de la crue de projet, des besoins en eau et des pertes et un sous-dimensionnement de l’évacuateur - sur le plan social la frustration des villageois suite à la dispersion du quartier central du village ayant entraîné la dislocation du tissu social du village. Ces résultats nous ont conduits à conclure que le barrage n’a pas été une solution pertinente. Nous avons présenté par la suite les alternatives à la solution initiale. Nous terminons par des recommandations relatives à des mesures adaptatives telles que le redimensionnement de l’évacuateur et le surcreusement de la cuvette pour en augmenter la capacité, des mesures compensatrices comme la mise en place d’un périmètre maraîcher, la reconstruction du village et la réalisation de puits ou forages pour l’alimentation en eau potable des villageois.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 8 novembre 2016